[Chronique] L’égarée de Donato Carrisi

Dans une atmosphère étouffante, dans une ville engourdie par une vague de canicule, une jeune femme est retrouvée dans les bois, nue avec une jambe cassée. Elle a réussi à s’échapper après une longue séquestration. Elle est encore vivante, mais totalement désorientée. Aussitôt prise en main dans un hôpital spécialisé, la jeune femme est interrogée par un spécialiste, le Docteur White, mais ne se souvient que de quelques bribes de ce qui lui est arrivé. Un homme, un labyrinthe, un bébé… Tout est flou. Cependant, son identité a bien été retrouvée: il s’agit de Samantha, kidnappée il y a quinze ans, un cas surmédiatisé à l’époque. Sa réapparition fait la une de tous les journaux et met la police dans l’embarras. C’est alors que le détective privé Bruno Genko décide de reprendre l’enquête qu’il avait démarrée à l’époque, embauché par les parents de la victime. Cependant, la donne a changé car Genko, atteint d’une grave maladie, sait que ses jours sont comptés: le cas de Samantha sera sa dernière mission. De fil en aiguille, Genko parvient à retrouver des indices ignorés à l’époque, et commence à faire le lien avec des enfants abusés par le clergé… Mais où se cache donc le kidnappeur sadique qui a enfermé Samantha ? Et, en a-t-il enfermé d’autres ? Le compte à rebours s’enclenche, l’ombre du Chuchoteur plane, et Bruno Genko a si peu de temps pour résoudre l’enquête…

[Chronique] Le coût de la beauté d’Andrée Dahan

Un crime atroce commis sur une jeune femme plonge le Sergent enquêteur Pierre Lacombe ainsi que ces coéquipiers du B.E.C de Laval, dans une série d'embûches inextricables.  Viols ? Vengeance ? Intrigues ? Sadisme ?  Qu'est ce qui se cache derrière l'enchaînement de meurtres qui va s'ensuivre ? Quelle main diabolique déjoue sans cesse les plans de l'enquêteur en frappant toujours plus fort ? Car plus l'enquête avance, plus nébuleuse semble l'élucidation du crime. L'appât insatiable du gain favorisé par la mondialisation, semble exercer des effets pervers dans cet univers trouble. 

[Chronique] Six ans déjà de Harlan Coben

Nombre de tomes : /Genre : Thriller, EnquêteEdition : Belfond noirDate de sortie : 6 mars 2014Edition : paperbackPages :  367 pagesMa Note : ★★★★★Où le trouver : Cliquer ICI Depuis six ans, Jack tente d’oublier Natalie, la femme qui lui a brisé le cœur en épousant un autre homme, Todd. Quand il découvre l’avis de décès de ce dernier … Lire la suite de [Chronique] Six ans déjà de Harlan Coben

[Chronique] Saga Jury et Pant T24 : Faites vos Jeux ! de Martha Grimes

Gare à vous, commissaire Jury, les fauves qui rôdent dans les rues de Nairobi peuvent se révéler plus féroces que ceux de la savane... Robbie Parsons est l'un des meilleurs chauffeurs de taxi londoniens. Un jour, le couple qu'il transportait est abattu devant l'Artemis Club, une salle de jeux associée à une galerie d'art à la mode. En lisant le journal le lendemain, le commissaire Richard Jury reconnaît dans l'une des deux victimes le Dr David Moffit – un astrophysicien renommé, qui affirmait avoir mis au point une martingale pour gagner au black-jack. Avec la complicité de son ami Melrose Plant et d'une bande d'enfants perdus, moitié pickpockets, moitié détectives amateurs, Jury va alors plonger dans les eaux troubles du milieu des accros au tapis vert et intégrer le cercle très fermé des " black cabbies " londoniens, afin de résoudre une sombre affaire de vengeance dont la clé pourrait bien se trouver au Kenya... Retour de l'iconique limier de Scotland Yard, flanqué d'une bande d'inspecteurs en culottes courtes tout droit sortis d'un roman de Dickens, dans une vingt-quatrième enquête menée tambour battant, toujours aussi décapante et truffée de dialogues au cordeau.

[Chronique] À pas de loup de Isabelle Villain

Lorsque Rosalie, Philippe et leur petit Martin, âgé de six mois, décident de s'installer à La Barbarie, un éco-hameau niché en plein coeur des Alpes-de-Haute-Provence, c'est bien pour fuir un quotidien trop pesant. pour tenter une expérience audacieuse. Vivre autrement. En communion avec la terre et en harmonie avec les saisons. Mais l'équilibre de cette nouvelle vi va un jour se fissurer. Un grain de sable va s'infiltrer, déstabiliser et enrayer cette belle mécanique. Et ce très beau rêve ça se transformer peu à peu en un véritable cauchemar. Votre pire cauchemar...

[Chronique] Avalanche Hôtel de Niko Tackian

Janvier 1980, à l’Avalanche Hôtel, sublime palace des Alpes suisses. Joshua Auberson, agent de sécurité, enquête sur la disparition d’une jeune cliente, avec un sentiment d’étrangeté. Quelque chose cloche autour de lui, il en est sûr. Le barman, un géant taciturne, lui demande de le suivre dans la montagne, en pleine tempête de neige. Joshua a si froid qu’il perd conscience… … et revient à lui dans une chambre d’hôpital. Il a été pris dans une avalanche, il est resté deux jours dans le coma. Nous ne sommes pas en 1980 mais en 2018. Joshua n’est pas agent de sécurité, il est flic, et l’Avalanche Hôtel n’est plus qu’une carcasse vide depuis bien longtemps. Tout cela n’était qu’un rêve dû au coma. Un rêve, vraiment ?

[Chronique] Gabriel Paulsen T1: L’Illusionniste de S.T. Blake

1998, les Îles Blanches, archipel entre le Royaume-Uni et la Scandinavie. Gabriel Paulsen, débauché notoire et écrivain sur le déclin a du mal à retrouver sa modeste gloire passée. Jusqu’au jour où il subtilise un journal mystérieux datant du dix-neuvième siècle. Dans ces mémoires, il croit enfin tenir sa chance de relancer sa carrière. Mais c’est sans compter sur sa rencontre avec trois jeunes chasseurs de fantômes, stars du petit écran, qui l’invitent sur le tournage d’un reportage au sujet d’un crime atroce. Rapidement, les évènements échappent à tout contrôle, les meurtres s’enchaînent et Gabriel découvre de terrifiantes similitudes entre la réalité et le journal dérobé. Cette fois, il est peut-être allé trop loin, car ce n’est plus seulement sa carrière qui est menacée, mais sa vie et celle de ses équipiers…

[Chronique] Le premier cavalier de l’apocalypse de John Case

La grippe espagnole – la terrifiante influenza qui fit des millions de victimes en 1918 – est-elle en train de se réveiller ? C'est ce que laisse à penser une information des services secrets américains faisant état de l'extermination par l'armée nord-coréenne d'un village en proie à une curieuse épidémie... Parallèlement, une expédition scientifique est envoyée en Arctique pour ramener les corps de cinq Norvégiens victimes de la terrible maladie, en 1920. Mais les corps ont disparu. Un journaliste qui a manqué le voyage se met à enquêter. Il découvre qu'une secte, le Temple de la lumière, n'est pas étrangère à ce qui pourrait devenir la plus terrible épidémie mondiale de tous les temps...

[Chronique] L’amour à l’épreuve de Nora Roberts

Nathalie est bouleversée : l'entrepôt où était stocké l'ensemble de ses créations de prêt-à-porter à été dévasté par un incendie. Accident... ou acte délibéré ? En charge de l'enquête, Ryan Piasecki penche pour la seconde hypothèse. Et quand il laisse entendre qu'il la soupçonne d'être coupable du sinistre, Nathalie entre dans une colère noire. Pour qui se prend cet homme? Résolue à lui prouver qu'il se trompe, elle accepte alors de se soumettre à son troublant interrogatoire...

[Chronique] Myron Bolitar T1 : Rupture de contrat de Harlan Coben

Nombre de tomes : 11Genre : Thriller, EnquêteEdition : PocketDate de sortie : 2011Edition : pochePages :  352 pagesMa Note : ★★★★★Où le trouver : Cliquer ICI Sale temps pour l'agent sportif Myron Bolitar. Ex-champion de basket, ex-agent du FBI, il est pourtant habitué aux coups durs. Sauf que là, c'est vraiment tordu : son poulain, le prometteur Christian Steele, est … Lire la suite de [Chronique] Myron Bolitar T1 : Rupture de contrat de Harlan Coben

[Chronique Audio Book] Juste une ombre de Karine Giébel

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour... Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t'observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule. Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard... Tu commandes ? Apprends l'obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence...

[Chronique] Même pas morts de Marc Magro

Le commissaire Paul Antonelli part avec sa femme et sa fille à La Baule rejoindre ses parents pour passer des vacances tous ensemble. Mais à leur arrivée, les grandsparents ont disparu... Paul va donc remuer ciel et terre pour les retrouver. Mais c’est dans leur passé que se trouve la clé : quand Anna, sa grand-mère, fut sauvée du ghetto de Varsovie. Pour retrouver ses parents, le commissaire devra faire la lumière sur les non-dits familiaux, qui le mèneront dans les milieux néo-nazis...

[Chronique] Désert Barbare de Maud Tabachnik

Quand Sandra Kahn l’intrépide journaliste du San Francisco Chronicle débarque en Arizona pour y retrouver la trace d’une fille de milliardaires disparue, elle ne se doute ni de la bande de cinglés qui lui sert de nouvelle famille, ni des retrouvailles dans des circonstances dramatiques avec son meilleur ami Sam Goodman, le flic le plus chic de Boston. Au milieu du désert de Sonora, en pleine tempête de sable, leur course poursuite prend des allures d’apocalypse…

Maud Tabachnik invente le thriller western. Un détonant « road movie » qui mène droit vers l’enfer, celui des hommes qui n’ont d’humain que le nom, pour qui la vie d’autrui n’est qu’un bien à troquer.

[Chronique] JFK affaire non classée de Jim Garrisson

Dallas, 22 novembre 1963. On a tiré sur John Kennedy. Le Président est mort ! L'Amérique est en état de choc. On connaît la suite. L'arrestation de Lee Harvey Oswald, le rapport de la Commission Warren… En dix mois, l'affaire est officiellement close : Oswald est le seul assassin. Enquête trop rapide pour être honnête ?
À l'époque, beaucoup de bruits ont couru. Y avait-il d'autres tireurs ? Comment expliquer la mort peu naturelle de témoins essentiels ? Quel était le rôle de la Mafia ? Un homme connaît les réponses : Jim Garrison, chargé de l'affaire depuis le premier jour. Puis dessaisi. Parce qu'il était trop curieux - trop consciencieux -, on a voulu le faire taire, on l'a poursuivi en justice. Aujourd'hui il parle. Dans un récit sans concessions, il assemble les pièces du puzzle et révèle enfin la vérité. Preuves à l'appui.