[Chronique] Earthend T1 : Vision of fire by Gillian Anderson & Jeff Rovin VO

Renowned child psychologist Caitlin O’Hara is a single mom trying to juggle her job, her son, and a lackluster dating life. Her world is suddenly upturned when Maanik, the daughter of India’s ambassador to the United Nations starts speaking in tongues and having violent visions. Maanik’s parents are sure that her fits have something to do with the recent assassination attempt on her father—a shooting that has escalated nuclear tensions between India and Pakistan to dangerous levels—but when children start having similar outbursts around the world, Caitlin begins to think that there’s a stranger force at work. In Haiti, a student claws at her throat, drowning on dry land. In Iran, a boy suddenly and inexplicably bursts into flame. On the Pakistan border, a young man feels a burning in his chest and, against his will, opens fire on Indian troops. With Asia on the cusp of nuclear war, Caitlin must race across the globe and uncover the supernatural links between these seemingly unrelated cases in order to save her patient—and perhaps the world.

Bookhaul de juin 2020

Bonjour à tous, Juin début de la période d'été, et je suis toujours aussi raisonnable niveau PAL, ça fait du bien de ne pas cumuler pleins de livre qui s'amoncellent ! Comme d'habitude, j'ai des livres assez différents les uns des autres ^^ Hunger games : la balade du serpent et de l'oiseau chanteur - … Lire la suite de Bookhaul de juin 2020

[Chronique] Commedia nostra de Sylvain Gillet

Antoine Aria, un vieil acteur au chômage, estimant que jouer la carotte dans une publicité alimentaire est indigne de lui, accepte la proposition qui lui est faite d'interpréter un chef de la mafia, pour un cachet conséquent. Tandis que le tournage commence, il se rend à l'évidence : ses partenaires ne sont pas des professionnels de la comédie, en revanche leurs armes à feu ne sont pas factices.

[Chronique] Signe particulier : Transparente de Nathalie Stragier

Être transparente au lycée, rarement invitée en soirée et ignorée dans sa propre famille, c’est une blessure, ça fait mal. Mais être invisible pour de vrai, se rendre en salle des profs incognito et disparaître dans les moments embarrassants… ça commence à devenir beaucoup plus intéressant ! À quinze ans, Esther cesse d’être une fille ordinaire et voit un nouveau monde s’ouvrir à elle. Pour l’adolescente trop discrète, la vie devient soudain passionnante. Et de plus en plus dangereuse.

[Chronique] L’institut de Stephen King

Au milieu de la nuit, dans une maison d’une rue calme de la banlieue de Minneapolis, des intrus assassinent en silence les parents de Luke Ellis et l’embarquent dans un SUV noir. L’opération prend moins de deux minutes. Luke se réveillera à l’Institut, dans une chambre qui ressemble à se méprendre à la sienne, sauf qu’il n’y a pas de fenêtres. Et derrière sa porte se trouvent d’autres portes, derrière lesquelles se trouvent d’autres enfants aux talents spéciaux – télékinésie et télépathie – qui sont arrivés ici de la même manière que Luke : Kalisha, Nick, George, Iris et Avery Dixon âgé de 10 ans. Ils sont tous dans la Moitié Avant. Luke apprend que d’autres sont passés à la Moitié Arrière, "comme les motels crasseux", déclare Kalisha. "On y entre, mais on n’en ressort pas." Dans la plus sinistre des institutions, la directrice Mme Sigsby et son personnel s’efforcent sans merci à extraire de ces enfants la force de leurs extraordinaires dons. Il n’y a pas de scrupules ici. Si vous faites ce qu’on vous dit vous recevez des jetons pour les distributeurs automatiques. Si vous ne le faites pas, la punition est brutale. À chaque nouvelle victime qui disparaît dans la Moitié Arrière, Luke devient de plus en plus désespéré à l’idée de sortir et de chercher de l’aide. Mais personne ne s’est jamais échappé de l’Institut.

[Chronique] Malhorne T1 : Le Trait d’union des mondes de Jérôme Camut

On trouve des traces de Malhorne à toutes les époques. De Malhorne ou de l’une de ses réincarnations. Des ossements, une empreinte de pied marquée à tout jamais dans le permafrost sibérien, une peinture rupestre, un symbole gravé sur un mégalithe, une statue figée en Louisiane et d’autres identiques à divers endroits du globe. Il est là. Depuis toujours. Jamais il n’a manqué un âge. Et pourtant, mis à part les siens, nul n’a jamais su qui il est, ni où il se trouve. Aujourd’hui, la traque a enfin commencé. Des hommes ont trouvé sa piste et la remontent inexorablement. Seulement voilà ! Avec six milliards d’êtres humains, il peut s’agir de n’importe qui. Et c’est peutêtre vous, ou l’un de vos proches, mais vous ne le savez pas encore…

[Chronique] Outsphere T1 de Guy-Roger Duvert

Après avoir quitté une Terre mourante du fait des erreurs de nos sociétés, l'Arche, premier vaisseau à coloniser une exoplanète, arrive au bout d'un long voyage de 80 ans. Les colons sortent de leurs caissons cryogéniques et découvrent ce qui doit devenir un nouveau commencement pour l'humanité. Une nouvelle planète, un monde principalement végétal baptisé Eden. Les surprises se cumulent vite : la surface abrite une espèce primitive mais intelligente, des ruines prouvent l'existence de civilisations passées avancées, le système climatique obéit à des règles très particulières. Mais malgré tout cela, la colonisation commence de manière somme toute très classique, avec les traditionnelles oppositions entre militaires, scientifiques, civils. Mais tout change avec l'arrivée d'un nouveau joueur : un second vaisseau spatial arrive, quelques mois seulement après l'Arche. A son bord, des Terriens partis 60 ans plus tard, bénéficiant d'une technologie plus avancée, et eux même fortement modifiés génétiquement. Capables de se synchroniser et de communiquer télépathiquement entre eux, ils sont devenus une espèce fondamentalement collectiviste, que tout oppose aux traditionnels Terriens individualistes de l'Arche. Les deux peuples essaient dans un premier temps de cohabiter et d'apprendre les uns des autres, mais les obstacles rencontrés, le passé de la planète qui s'avère beaucoup plus riche et mystérieux que prévu, vont rapidement augmenter les tensions. Eden représente-t-il un nouvel espoir, ou au contraire la fin d'une civilisation?

[Chronique] The Unexpected Everything by Morgan Matson

Andie has a plan. And she always sticks to her plan. Future? A top-tier medical school. Dad? Avoid him as much as possible (which isn’t that hard considering he’s a Congressman and he’s never around). Friends? Palmer, Bri, and Toby–pretty much the most awesome people on the planet, who needs anyone else? Relationships? No one’s worth more than three weeks. So it’s no surprise that Andie’s got her summer all planned out too. Until a political scandal costs Andie her summer pre-med internship, and lands both she and Dad back in the same house together for the first time in years. Suddenly she’s doing things that aren’t Andie at all–working as a dog walker, doing an epic scavenger hunt with her dad, and maybe, just maybe, letting the super cute Clark get closer than she expected. Palmer, Bri, and Toby tell her to embrace all the chaos, but can she really let go of her control?

[Chronique] Undercover de Amaryllis Fox

À vingt et un ans, Amaryllis Fox est recrutée par la CIA. Sa première mission est d’analyser des centaines de communications top-secrètes transmises par des sources du monde entier, et de les synthétiser pour le rapport journalier que fournit l’Agence au Président des États-Unis. Elle est ensuite affectée au centre antiterroriste dédié à l’Irak. À vingt-deux ans, elle intègre, plus tôt que l’âge minimum requis, le célèbre centre d’entraînement des officiers opérationnels de la CIA, « la Ferme », où pendant six mois elle va apprendre à se servir d’un pistolet Glock, à se débarrasser de ses menottes quand elle est enfermée dans un coffre de voiture, à résister à la torture et découvrir les meilleurs moyens de mettre fin à ses jours au cas où elle se retrouverait prisonnière. À la fin de cette formation intensive, elle est envoyée sur le terrain comme agent opérationnel clandestin. En se faisant passer pour une marchande d’art ethnique, elle va infiltrer des réseaux terroristes au fin fond du Moyen-Orient et en Asie. Undercover retrace le parcours hors-norme d’Amaryllis Fox où se mêlent à parts égales courage héroïsme et une compassion infinie pour le genre humain… Captivant, jubilatoire, intime et brillant.

[Chronique] Aurora Squad T1 de Amie Kaufman et Jay Kristoff

2380, quelque part dans la galaxie. Tyler, jeune pilote prometteur, est impatient de former l'escadron de ses rêves. Alors qu'il sort faire un tour dans l'espace pour se calmer les nerfs avant l'Affectation, il tombe nez à nez sur un vaisseau disparu depuis des années. A bord, Aurora, une jeune fille cryogénisée depuis 200 ans... Commence pour Tyler une odyssée dangereuse où il devra protéger Aurora de ceux qui la traquent pour une raison inconnue. Et diriger une bande d'anti-héros fantasques et courageux, insolents et sarcastiques... Et si le sort de l'humanité dépendait de sept têtes brûlées à l'humour ravageur ?

[Chronique] Madame B de Sandrine Destombes

Blanche Barjac, Madame B, est nettoyeur de profession. Malfaiteurs, tueurs à gages et meurtriers, tous font appel à elle pour qu’il ne reste plus une trace de leurs crimes et délits. Après plusieurs années passées à s’imposer dans ce monde d’hommes, Blanche est devenue une professionnelle respectée dans ce milieu si particulier. Digne héritière de son beau- père qui l’a formée, elle est reconnue pour son efficacité, sa discrétion et son savoir-faire.

[Chronique] Misérable Miranda de Isabel Wolff

Elle a beau savoir calmer les névroses d'un hamster cannibale, égayer la libido d'un cochon d'Inde gay, assagir les pulsions d'un furet kleptomane ou stimuler la psyché d'un iguane en mal d'amour, la psy pour animaux Miranda Sweet multiplie les fiascos dès qu'un homme - à ses yeux, la pire des bêtes sauvages ! - s'aventure à croiser son chemin. Il est vrai qu'entre Alexander, bellâtre télévisuel aussi photogénique que dégonflé, et le ministre James Mulholland, amour de jeunesse qui, seize ans plus tôt, lui a fait commettre l'irréparable, le quotidien de la jolie comportementaliste est plus proche du rodéo que de la partie de plaisir. Jusqu'au jour où un adorable photo-reporter vient chambouler ses a priori et transformer sa vie en safari des coeurs...

[Chronique] Le premier miracle de Gilles Legardinier

Karen Holt est un agent du gouvernement britannique au sein d’un service de renseignements très particulier. Benjamin Horwood est un universitaire qui ne sait plus trop où il en est. Elle enquête sur une spectaculaire série de vols d’objets archéologiques à travers le monde. Lui passe ses vacances en France sur les traces d’un amour perdu. Lorsque le vénérable historien qui aidait Karen à traquer les voleurs hors norme meurt dans d’étranges circonstances, elle n’a pas d’autre choix que de recruter Ben, quitte à l’obliger. Ce qu’ils vont vivre va les bouleverser. Ce qu’ils vont découvrir va les fasciner. Ce qu’ils vont affronter peut facilement les détruire…