Interview de Megane Lopez

Bonjours les livraddict,

Après avoir fait un tour dans le pays enneigé de Voyage des élus : sous les étoiles de Laponie, toujours heureuse de découvrir qui se cache derrière les livres que j’aime, l’autrice a accepté de répondre à quelques questions indiscrètes et je l’a remercie chaleureusement !!

Aller hop je embarque dans l’univers de Megane 😉

△Qui êtes-vous Megane Lopez ? Pouvez-vous vous présentez ?

Je vais essayer oui !

Je suis une jeune auteure de vingt-quatre ans (bientôt vingt-cinq) passionnée par l’écriture depuis l’enfance. J’ai doucement commencé à publier mes histoires avant d’ouvrir mon propre blog https://meganelopez.wordpress.com

J’ai mis un certain temps avant de franchir ces deux étapes car c’est toujours particulier de laisser des inconnus rentrer dans votre tête -en quelque sorte- pour découvrir ce que vous pouvez faire de vos idées. J’apprends beaucoup de ces expériences.

Sinon, de façon générale je suis quelqu’un de simple avec de grands rêves, c’est un peu ce qui me pousse à écrire, je ne me lasse pas de me perdre dans les recoins de mon imagination. C’est pour moi un plaisir quotidien.

J’ai plusieurs pseudonymes dans le monde de l’écriture, cela m’aide à m’imprégner des univers dans lesquels je me situe avec mes personnages. Je ne saurai me cantonner à un seul genre littéraire, ce serait comme n’exploiter qu’une partie de ma personnalité. Par conséquent j’écris aussi sous le nom de plume Sam Olzy, dans un registre mêlant science fiction et psychologie.

Ce qui diffère considérablement de l’atmosphère du Voyage des élus : sous les étoiles de Laponie. Cet ouvrage est davantage alimenté par mon âme d’enfant et mon affection inéluctable pour le mois de décembre avec tout ce qu’il comprend (les fêtes familiales, les flocons de neige, les légendes urbaines, la magie de Noël); probablement car je suis née à cette période de l’année.

△Qu’aimez-vous dans l’écriture ?

Tout est possible, créer des univers qui n’existent que dans mon esprit, réécrire la réalité selon mes envies, donner vie à des personnages qui m’accompagnent au fil des étapes de mon propre cheminement. C’est fantastique ce que les mots peuvent produire quand on les assemble ensemble. Je ne saurai dire et décrire à quel point j’aime écrire. C’est à la fois une découverte et une échappatoire, un exercice et une thérapie, une rencontre vers l’autre et un moment pour soi. C’est un tout à la fois.

Puis l’écriture permet de multiplier les existences d’une manière tout à fait spéciale. Sans bouger de mon siège, je m’envole vers une contrée que je n’ai jamais visité, que j’imagine simplement en fermant les yeux, en écoutant quelques notes de musique. Je ressens des émotions qui sont fictives et qui pourtant deviennent réelles l’espace d’un instant. Je commence un voyage avec de parfaits inconnus qui se transforment petit à petit en véritables compagnons qu’il est difficile de quitter mais ô combien extraordinaire d’avoir connu.

△Depuis quand écrivez-vous ?

Depuis que je suis petite, j’ai toujours aimé écrire. D’abord des poèmes, ensuite des histoires, enfin des romans. D’une certaine façon, j’ai grandi grâce et à travers l’écriture.

△Quand trouvez-vous le temps d’écrire ? 

J’ai écrit mes premiers livres quand j’étais encore étudiante à l’université donc j’avais plus de temps libre, j’écrivais principalement le soir quitte à enchaîner les nuits blanches. Désormais, j’écris le week-end où pendant les vacances, quand l’inspiration pointe le bout de son nez parce que c’est elle, au final, qui tire les ficelles.

△Avez-vous un petit rituel d’écriture ? (Musique, mug de café, … etc)

Oui, j’ai besoin de musique, ça m’inspire d’une manière spéciale. Les mots me viennent naturellement, j’arrive à me mettre dans l’état d’esprit de mon personnage, à intégrer son histoire, sa vie, entendre le flux de ses pensées. Je suis lui et il est moi le temps d’une page, d’un chapitre, d’une musique.

△Où trouvez-vous votre inspiration ?

De partout, des gens, des chansons, des livres, des films, des jeux vidéos, des saisons, des odeurs, des mélodies, des paysages, des langues, de mes rêves d’enfant, de mes études, de mes rencontres, souvenirs, expériences.

△Quels sont vos projets d’écriture ? 

J’ai actuellement pour objectif de terminer et publier la suite de Comme un battement de coeur, le tome II.

Sinon j’aimerais écrire d’autres ouvrages semblables au Voyage des élus.

△Avez-vous un livre qui a changé votre vie ? 

Lambeaux de Charles Juliet, c’est le premier ouvrage que j’ai lu avec la deuxième personne du singulier. J’ai trouvé le récit si immersif et percutant que j’en suis restée profondément marquée. Un jour, j’essayerai d’employer cette personne dans mes livres.

△Un dernier mot pour vos lecteurs ? 

Au plaisir de vous retrouver au détour d’une de mes pages.

Partie Le monde des élus: sous les étoile de la Laponie

△Pouvez-vous parler de votre roman Le voyage des élus: sous les étoile de Laponie. 

C’est un conte fantastique qui propose de s’envoler vers la province de Laponie pour découvrir les merveilles qui se dissimulent derrière les montagnes enneigées.  Et ce, en compagnie d’Elléa, une petite fille du peuple sàmi et son ami Nils, un renne un peu spécial. Ensemble, ils vont parcourir les terres sacrées de cette région, commençant un voyage au coeur de la nature qui va les amener à se questionner sur le monde, sur leurs croyances, sur eux et sur les autres. Chaque pas les rapprochera un peu plus du village du Père Noël, leur destination finale.

C’est un livre qui s’adresse aux petits comme aux grands parce que le vocabulaire employé n’est pas compliqué malgré l’utilisation de termes très spécifiques (chaque fois expliqués). Il invite à se laisser porter par l’histoire, par ses personnages authentiques et innocents qui voient le monde, chacun d’un regard différent.

△Si ce livre devait faire passer un seul message, quel serait-il ?

Difficile d’en choisir un mais je pense que ce serait celui-ci : vivre en harmonie avec soi, les autres et la nature parce que c’est un sentiment incroyable que de se sentir en paix et en phase.

△Qu’est-ce qui a inspiré ce roman ? 

J’avais envie de douceur, retourner aux sources et en même temps m’évader dans un endroit plein d’espoir. J’avais envie de rêver et de m’aventurer ailleurs, à la découverte de ce que je ne connais pas sans pour autant craindre de m’y perdre.

Ce livre me tient vraiment à coeur car j’ai connu la perte d’un être cher lors de son écriture. A travers le personnage d’Elléa et les croyances de son peuple, j’ai néanmoins trouvé du réconfort dans mon chagrin. Ainsi, je crois que ce roman a aussi été inspiré par ma propre expérience.

△Pourquoi avoir choisi cette partie du monde et pas un autre ?

Parce que je rêve de m’y rendre alors c’est une façon comme une autre de le faire, de voyager par le biais de mon imagination. C’est ce qui est fabuleux dans l’écriture, la capacité de se téléporter n’importe où, n’importe quand, avec n’importe qui et sur n’importe quel morceau de musique.

△Le livre est vraiment très précis concernant le langage et les coutumes Sàmi, comment avez-vous procédé pour les recherches

Une fois après avoir découvert l’existence de ce peuple, j’ai fouillé tous les recoins d’Internet pour me renseigner sur le sujet que je trouvais passionnant. C’est pourquoi j’ai décidé de faire de mon personnage principal, une petite fille sàmi. Je suis fascinée par cette culture si différente de la mienne et de tout ce qu’elle recèle.

Les liens officiels

Le blog de l’auteure : https://meganelopez.wordpress.com
La page facebook : https://www.facebook.com/mondemegane/?ref=bookmarks

 

Une réflexion sur “Interview de Megane Lopez

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s