Interview de Lionel Cruzille éditeur chez L’achimiste

Quand le livre n’est plus à la mode (en moins de trois mois), à nouveau les transporteurs sont utilisés pour emmener les livres à leur cimetière : le pilon, soit environ 142 millions de livres par an (chiffre Nouvel Obs en 2017), ce qui est tout même un gros chiffre et rien que pour la France. C’est un quart de la production de livres qui finit détruite.

Publicités