[Chronique] Anthologie de la Tour Eiffel de Béatrice Mandopoulos et Albine Novarino-Pothier

Depuis 1889, sa silhouette domine Paris... Elle a traversé les époques et les polémiques avant de devenir emblématique de la capitale française, connue et reconnue dans le monde entier. Objet de discorde dès sa création, mais aussi de convoitise et d'admiration, la tour Eiffel ne laisse pas indifférent. Découvrez son histoire, tumultueuse et riche en rebondissements.

[Chronique Audio Book] Une brève histoire du temps de Stephen Hawking

Les grandes théories du cosmos : du Big Bang aux trous noirs. Premier livre de Stephen Hawking écrit à l'intention du non-spécialiste, succès incontournable dès sa parution, Une brève histoire du temps présente dans un langage simple et accessible les développements contemporains de l'astrophysique. Retraçant les grandes théories du cosmos, de Galilée et Newton à Einstein et Poincaré, racontant les avancées prodigieuses de la recherche sur l'espace et le temps, expliquant la nature des trous noirs, il propose de relever le plus grand défi de la science moderne : la quête d'une théorie unitaire combinant la relativité générale et la mécanique quantique.

[Chronique] Chats, portraits insolites de Julia Bénard

Un nouveau rendez-vous, des rencontres d'exception avec les chats en compagnie de Julia Bénard. La photographe animalière dévoile et magnifie avec talent une centaine de ses rencontres les plus e´mouvantes. Une dizaine de récits abordant des sujets différents, tels que l'abandon, la maltraitance et les sauvetages, ainsi que de nombreux récits plus courts sur des parcours de vie qui relient humains et chats en détresse, de la rue aux élevages...

[Chronique] Les encombrants de Jeanne Faivre d’Arcier 

Nous sommes dans un Pigalle de légende, le Pigalle que nous avons tous à l'esprit, aujourd'hui disparu, sous l'effet de la gentrification qui a recouvert Paris. Mais, dans ce petit Paris vit encore une foule bigarrée : toutes les catégories sociales se croisent, dans l'immeuble où va bientôt être accueillie Cerise, une petite fille de quelques mois que le locataire du rez-de-chaussée, un travesti qui sort tous les matins prendre son café en pantoufles, à trouvée aux bons soins des encombrants. Aussitôt, cet homme décide qu'il va l'élever. Mais c'est sans compter sur la police et les services d'aide à l'enfance, qui ont pour mission de placer cette enfant que personne n'a déclarée disparue mais dont la rumeur propage la présence dans le quartier.

[Chronique] Mon chat… de A à Z d’Albine Novarino-Pothier

Classés par ordre alphabétique pour plus de commodité, ils vous feront découvrir tour à tour tous les aspects de l' « univers chat ». Compagnon de tous les jours, le chat garde une part de mystère, une part de sauvage qui ne cesse de nous fasciner. Lorsqu'on l'aime, en apprendre plus sur lui est toujours fascinant. Une grande variété de notices, toujours toutes en relation avec le chat, toujours grand public, lisibles de 7 a` 77 ans , agréables à découvrir, à la fois plaisantes, distrayantes et instructives. ! Des mots qui résonnent comme un doux miaulement...

[Chronique] Nos baisers sous la neige de Karen Swan

À Londres, la neige tombe sans discontinuer à l'approche de Noël, mais Allegra Fisher n'a pas une seconde pour jeter un regard sur la City. Elle vient y négocier le plus gros contrat de sa carrière et ne peut se permettre le moindre faux-pas. Alors quand elle rencontre le séduisant Sam Kemp, elle ne peut pas non plus se laisser distraire. D'autant que Sam est le nouveau venu dans l'entreprise qui risque bien de lui ravir ses clients. Hors de question ! Allegra se lance dans la compétition avec lui, quand le coup de fil d'un policier suisse lui apprend qu'on a retrouvé le corps d'une personne de sa famille, emprisonné depuis plusieurs décennies dans les glaces. Une grand-mère dont elle n'avait jamais entendu parler. Une découverte qui va changer sa vie...

[Chronique] Insomnie de Stephen King

Ralph Roberts, habitant Derry (Maine), la soixantaine, perd sa femme atteinte d'une tumeur au cerveau. Quelques mois plus tard, il commence à souffrir d'insomnies et dort chaque nuit quelques minutes de moins, se réveillant chaque fois un peu plus tôt. Pensant à un contrecoup suite à la mort de sa femme, il essaye de nombreux remèdes, conseillés par ses voisins et connaissances mais rien n'y fait : son état se dégrade lentement, souffrant d'abord de problèmes de mémoire pour ensuite commencer à avoir des hallucinations : le monde se remplit parfois de couleurs vives et il voit les auras des gens. Ralph, après toutes ces hallucinations, commence à voir des choses vraiment bizarres comme des nains deguisés en docteur avec une paire de ciseaux a la main. Une de ses connaissances, Loïs Chassey, a également des insomnies et voit aussi des couleurs. Ensemble, ils nomment les trois docteurs Clotho, Lachesis et Atropos d'après le nom des Moires. Alors que les deux premiers sont plutôt bienveillants, Atropos est lui au service d'une entité malfaisante nommée le Roi Cramoisi ou le Roi pourpre. En parallèle, la visite prévue à Derry d'une féministe en faveur de l'avortement et du libre choix des femmes à décider soulève les passions et les haines de la ville, dérapant parfois en violences. Le Roi Cramoisi a l'intention de profiter de cette agitation pour se débarrasser d'un enfant nommé Patrick Danville et a manipulé dans ce but un ancien voisin de Ralph. Celui-ci va avoir la lourde tâche de l'arrêter.

[Chronique] Code zéro de Ken Follett 

Traqué, désemparé, il découvre qu'il travaillait sur la base de Cap Canaveral, au lancement d'Explorer I. Le décollage de la fusée américaine est prévu pour le lendemain soir... Il a quarante-huit heures pour retrouver son identité, empêcher le sabotage d'Explorer I et sauver sa peau... En pleine guerre froide, le lancement de la fusée a été mystérieusement ajourné. Ken Follett a imaginé le déroulement de ces événements qui furent classés top secret par les autorités américaines.

[Chronique] Quelque chose de Johnny de Guy Carlier 

Un bandeau blanc défile au bas de l'écran : «JOHNNY HALLYDAY EST MORT CE SOIR A SON DOMICILE DE MARNES-LA-COQUETTE.» Un ascenseur tombe dans mes entrailles... ...J'avais neuf ans. Et cette pochette de disque dans la vitrine du magasin Toutélec à Argenteuil. Johnny, veste à paillettes, guitare sèche en bandoulière, la tête étrangement penchée sur le côté, tombait à genoux comme les toreros qui friment devant la porte du toril. Le Noël suivant, on m'offrit le disque. J'embrassais la photo de la pochette chaque soir avant de m'endormir. Quarante-cinq ans plus tard, dans sa loge du palais des Sports, Johnny Hallyday m'a appelé Guy et m'a embrassé à son tour. Maintenant, je connais le sens de la vie : c'est un baiser de Johnny Hallyday.

[Chronique] Le dernier chant de Sonja Delzongle

Et si les animaux n’étaient que de malheureuses sentinelles… C’est le bruit, qui tue. Le dernier chant. Il apporte la mort. » Telle est la prédiction de la vieille Innu devant l’immense cimetière qu’est devenu le fleuve Saint-Laurent en ce matin d’août 2021. A perte de vue, des marsouins, des bélugas, quelques orques, flottent le ventre en l’air. Une hécatombe sans précédent. Deux mois après, dans une réserve du Congo, les gorilles succombent eux aussi à un mal inexpliqué. Et, chose stupéfiante, les survivants, prostrés semblent pleurer… Quel lien entre ces phénomènes qui se multiplient dans le monde ? A qui profite la disparition de ces êtres vivants ? C’est ce que se demande Shan, chercheuse à l’Institut de virologie de Grenoble, en découvrant le dossier déposé sur son bureau par un stagiaire. La voilà décidée à mener l’enquête, seule. Mais déjà, des yeux la surveillent, quoi qu’elle fasse, où qu’elle s’envole... Et à l’approche de la vérité, Shan mettra en jeu non seulement ses convictions, mais aussi sa propre vie.

[Chronique] Mes jardins de Paris d’Alain Baraton

Voici le premier livre exhaustif jamais écrit sur les jardins de Paris. Et quel meilleur spécialiste que le jardinier le plus célèbre de France, Alain Baraton, qui est aussi le jardinier de Versailles ? à Paris, les jardins sont multiples et portent de multiples noms. Qu'ils soient parcs, squares, promenades ou jardins à proprement parler, ils recèlent bien des surprises et dévoilent un visage parfois méconnu de la capitale, cette ville que l'on ne croit que de pierre et de monuments : célèbres, ils abritent des recoins mystérieux ; ignorés du grand public, ils sont le délice des habitants du quartier.  Alain Baraton s'en fait le guide passionné dans une série de balades thématiques allant des jardins féministes aux jardins maudits, en passant, entre autres, par les jardins de chanteurs ou les jardins de pouvoir. Dans cette promenade où nous apprenons en marchant, chaque lieu est l'occasion d'une anecdote historique, botanique ou personnelle. Cet ouvrage est beaucoup plus qu'un guide : il est aussi un merveilleux voyage dans le temps et dans l'espace qui conduit son lecteur de l'antique Lutèce à la Chine contemporaine et même à la lune, tout en ne bougeant pas de Paris.  Il est enfin l'occasion de découvrir un Alain Baraton personnel et engagé, fervent défenseur de la nature mais aussi de certains militants ou de la cause des femmes. Ces jardins de Paris sont nos jardins, qui ne doivent plus rester secrets.

[Chronique] Chats de campagne de Corinne Pradier et Laurence Barruel

- Amoureux des chats et de leur esprit libre, admirez-les au fil d'une longue promenade en pleine campagne ! - L'oeil d'une photographe qui les accompagne dans leur périple le nez au vent, dans la chaleur des étables, dans le secret de leurs jeux ou dans la tendresse des interactions avec leurs humains... - En toutes saisons, en toutes situations... Une parenthèse féline pleine de poésie. La photographe a battu la campagne et a donné sa langue aux chats. Elle a crapahuté sur les murets, s'est couchée dans la neige, a grimpé dans les arbres, a sillonné les vieux villages et testé les vieux tracteurs... Et couru après les chats. Et bien sûr s'est vite aperçue qu'ils sont là où elle ne les attendait pas. Les photos qui sont nées de ces rencontres sont surprenantes, touchantes, émouvantes, expressives... Les textes qui les accompagnent s'insinuent avec finesse dans cet l'univers félin, en rapport avec l'homme et en connexion avec la nature.

[Chronique] Domovoï de Julie Moulin 

Voici dix ans qu’Anne est morte. Clarisse, sa fille, étudiante à Sciences-Po, vit maintenant l’ « âge des possibles » mais peine à penser l’avenir. Elle voudrait aussi comprendre pourquoi sa mère sourit avec tant de bonheur sur une photo de groupe tout juste retrouvée dans les affaires de son père. C’était en Russie, avant sa naissance, alors que finissait l’URSS. De ce voyage, ne reste à la maison que le souvenir d’un Domovoï, nain du foyer cher aux Russes, malicieux et bougon, auquel Clarisse, enfant, faisait des offrandes. Ne serait-ce pas lui qui pousse la jeune fille, vers cette fascinante Russie, sur les pas de sa mère ? Alternant le périple d’Anne et celui de Clarisse, vingt ans après, ce roman en forme de matriochka est aussi un roman d’apprentissage, découverte éblouie de toutes les Russies et de la langue russe. La mère et la fille font l’expérience des illusions perdues mais aussi des grandes espérances. Jusqu’à la révélation du secret russe. Une aventure portée par l’enthousiasme, la générosité et la curiosité toujours en éveil de Julie Moulin.

[Chronique] La convergence des pôles de Jacques Arnaud

Gironde, 23 octobre 2015, 43 morts dans un accident de car, le plus meurtrier de France depuis 1982. 8 rescapés seulement, dont Jean, médecin généraliste de 66 ans, qui perd toute sa famille en un instant. La suite ? Une incroyable fuite en avant, avec pour seuls moyens de subsistance son métier et son violon, des rencontres fortes, bienveillantes parfois, à travers l'Europe, jusqu'à l'Ile de Disko au Groenland pour rendre un dernier hommage vibrant à sa femme tant aimée.

[Chronique] Arbre(s) de Roger Maudhuy

Mythologies des arbres en France et ailleurs : celte, germanique, romaine, grecque, juive, slave, arabe, indienne, chinoise, japonaise, africaine, amérindienne... L'arbre s'impose dans toutes les cultures ! Portraits d'arbres de France et d'ailleurs : arbres du mariage... arbres aux fées... arbres guérisseurs..., arbres christianisés ou maléfiques, arbres qui font peur, arbres liés à un personnage historique (Jules César, Charlemagne, Jeanne d'Arc, Sully), chênes des Pendus, arbres de la Liberté, arbres liés à la Grande Guerre... L'arbre, porteur d'espoirs : chênes d'Auschwitz et d'Oradour-sur-Glane ; camphrier de Nagasaki, résilience et renaissance trouvent leur symbolique...