[Chronique] Jurassic Parc de Michael Crichton


Nombre de tomes : 2
Genre : Thriller, Science-Fiction
Edition : Robert Laffont
Date de sortie : 1990
Edition : Broché
Pages : 440 pages
Ma Note : ★★★★★
Où le trouver : Cliquer sur la photo du livre ci dessus

Deux paléontologues et un mathématicien sont invités par un richissime personnage à découvrir un parc révolutionnaire sur une île. Arrivés sur place, c’est la stupéfaction : le parc est en fait une sorte de zoo pour dinosaures vivants. Une fois remis de leur surprise, les trois scientifiques apprennent la raison de leur présence sur le site. Suite à quelques accidents malencontreux, il s’avère nécessaire d’obtenir l’aval de quelques spécialistes en matière de sécurité afin de permettre l’ouverture du parc au public.

Les secrets de Jurassic Park quand à la renaissance de ces géants du passé sont dévoilés à nos trois scientifiques. A ce moment, deux d’entre eux sont partagés entre la joie immense d’avoir la possibilité de pourvoir les étudier vivants et la crainte toute naturelle que peuvent inspirer ces animaux. En effet, si par malheur les dinosaures parvenaient à se libérer, ça serait catastrophique. Le troisième, mathématicien, n’a aucun doute : c’est une folie d’avoir créer ce parc. Faire revivre de tels animaux est une erreur monumentale.

La visite du site se poursuit et nos scientifiques entament le circuit touristique… Et les ennuis commencent : système de surveillance défaillant, tempête, clôtures électrifiées non alimentées et bien évidemment, dinosaures carnivores en liberté.

J’ai commencé à lire Jurassique Parc pour répondre au challenge Mystère du mois de Mai ou l’animal est au centre du roman. (Cependant ça ne pouvait pas être un animal fantastique du genre Loup Garou par ex)

Les films jurassic Parc étant mes préférés depuis que je suis toute jeune je me suis lancé dans le roman. D’ailleurs pourquoi je ne l’ai pas lu avant, ça reste le grand mystère demande vie lol

Concernant le livre il y a beaucoup de changement par rapport aux films. Et oui, l’âge de Lex et Time est inversé c’est donc Tim le plus âgé.
Il me semble que dans ce tome 1 de Jurassic Park au niveau des films ça correspond aux films 1 et & 2 puisque on y retrouve le passage de la volière et certains animaux se font la mal sur le continent comme dans le film 2 …

J’ai trouvé que l’univers était très masculin (la féministe en moi se réveille) contrairement aux films, d’accord Ellie est bien présente mais elle se contente de faire un peu la godiche je trouve …
idem pour la petite Lex, qui se retrouve à jouer le personnage tête à claque du roman, et complètement écervelée qui enchaîne les boulettes qui pourrait coûter cher au petit groupe.

Alors que dans le film Ellie, à une place de Guerrière puisque pas mal de chose se déroule comme il faut grâce à ces actions, et Lex est celle qui s’occupe de réparer le piège de Nedry l’informaticien.

Il y a quelques personnes dont la mort ma surprise puisque dans le film elles sont différentes, ou bien les personnages ne meurt pas contrairement à leurs mort dans le film.

En dehors de ça, le livre est une véritable mine d’informations concernant les dinosaures, la génétique même la théorie du chaos est bien mieux expliqué par Malcom.

Bref ce bouquin m’a fait retomber en enfance et c’est une excellente lecture, les petits défauts ou points négatifs que j’ai à reprocher ne sont pas assez gênants pour que je n’ai pas appréciée ma lecture.

Les citations de Jurassic Parc

◄ Ce squelette de Velociraptor était peut-être le signe que la chance allait leur sourire. Et c’était un bébé ! Elle savait que l’un des rêves d’Allan était d’étudier la manière dont les dinosaures carnivores élevaient leurs petits, comme il l’avait fait pour les herbivores. Peut-être était-ce le premier pas sur la voie de la réalisation de ce rêve.

◄ – C’est curieux, dit Ellie. Des clôtures électrifiées dans un parc de loisirs ?
– Elles s’entendent sur des kilomètres, fit Grant Clôtures électrifiées et fossés côte à côte. Et le plus souvent en bordure de la route.
– Comme dans un zoo… , lança Ellie

◄ Grant savait qu’il est difficile au profane de se faire une idée des temps géologiques.
La vie humaine est à une échelle totalement différente. La chair d’une pomme brunit en quelques minutes; l’argenterie en quelques jours; un t’as de compost pourrit en une saison; un enfant grandit en une décennie. Aucun de ces phénomènes de la vie de tous les jours ne prépare les gens à imaginer ce que représentent quatre vingts millions d’années, le laps de temps écoulés depuis que ce petit animal était mort.

◄ Les détails n’ont aucune importance. La théorie m’assure que la situation de l’île va bientôt évoluer d’une manière imprévisible. (Ian Malcolm appliquant la théorie du chaos sur le projet de Hammond)

◄ Les sauropodes qui gardaient les yeux fixés sur le petit groupe évoquaient à Grant des girafes d’une taille démesurée … Ils avaient le meme regard doux et un peu stupide.

◄ – Vous pensez qu’il vous à attaqué sans conviction ?
– Je regrette de devoir dire cela, Mais très sincèrement, je ne pense pas avoir eu toute son attention. En revanche, il avait toute la mienne, mais, lui il pèse 8 tonnes…

Publicités

11 réflexions sur “[Chronique] Jurassic Parc de Michael Crichton

  1. Coucou ! Je n’ai pas lu « Jurassic Park » mais la suite « Le monde perdu ». La précision scientifique de Michael Crichton est vraiment ce que je préfère dans son œuvre. Dans le même genre, j’avais beaucoup aimé « Micro » du même auteur.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s