[Chronique] Incarnations de Philippe Souchet

Nombre de tomes : /
Genre :
Fantastique
Edition :
Les Eclosions Asynchrones
Date de sortie :
1er mai 2012
Edition :
Broché
Pages :  380 pages
Ma Note : ★★★★★
Où le trouver : Cliquer sur la photo du livre ci dessus

Haziel est un ange d’exception, envoyé régulièrement sur Terre par Le Patron pour protéger l’humanité de ses tendances autodestructrices. Mais un incident imprévu l’oblige à rester prisonnier de la matière pour une durée indéterminée, dans un corps pesant et incommode.

Soupçonné d’entreprise terroriste par un commissaire de choc qui veut le faire craquer psychologiquement, il est enfermé dans un asile d’aliénés. Il y rencontrera Viviane, une psychiatre à laquelle il est plus lié qu’il ne le pense de prime abord, et ce depuis plusieurs millénaires !

Du big bang à la structure de l’ADN, du pharaon Akhénaton à Jimi Hendrix, d’Alexandre à Bonaparte, d’une oasis en plein désert à la Place de la Concorde, de voitures piégées en virus mortels, les protagonistes de ce conte moderne sont pris dans une aventure foisonnante comme la vie elle-même, où magie et réalité se mêlent intimement pour finalement revenir à deux questions fondamentales : qui a créé l’Homme ? Et pourquoi ?

★☆★☆★☆★☆★☆★

J’ai souhaité lire ce livre via à un coup de cœur pour le thème du roman qui tourne autour de la mythologie Egyptienne. Je souhaitais remercier les éditions Les Eclosions Asynchrones ainsi que l’auteur, Philippe Souchet qui m’ont offert l’opportunité de découvrir cette histoire, via simplement.pro.

SimPlement.pro

★☆★☆★☆★☆★☆★

J’ai lu Incarnations en lecture commune avec Alexis du blog Les tests d’Alex, vous pourrez retrouver sa chronique sur Incarnations ICI.
Ainsi que Cyrielle du blog 30 Millions d’envie, et vous pouvez retrouver sa chronique ICI.

Je suis plus que ravie d’avoir cette lecture commune avec Alexis, car non seulement on a adoré notre lecture ! Mais en plus c’était une première, pouvoir échanger sur un livre avec une personne qui lit la même chose que vous c’est vraiment intéressant  ^^

Premièrement, j’ai adoré les paroles de chansons de rock, au début de chaque chapitre, qui correspond à un personnage, j’ai fait quelques redécouvertes, j’étais vraiment dans l’ambiance rock’n’roll durant ma lecture et cela fait du bien de revenir aux classiques !

En plus de la jolie romance, le roman traite de plusieurs sujets actuels et sérieux, les guerres, le terrorisme, des sujets très intéressants qui donnent de la réflexion sur l’évolution des peuples et ce depuis l’aube de l’humanité. Nous avons droit également à une enquête policière qui est loin d’être de tout repos, on est bien loin de l’ennui dans cette histoire !!

J’ai également beaucoup apprécié les retours dans le temps. Cela nous permet de comprendre pourquoi les personnages agissent comme ils le font, on comprend mieux le destin de certains des personnages.
Au cours de ces retours dans le passé, on croise Napoléon Bonaparte, Alexandre le Grand, mais aussi Jimi Hendrix, des Pharaons … L’auteur semble avoir lui même rencontré ces figures de l’histoire, j’ai été scotchée, les descriptions du petit Corse m’ont fait sourire !

Quel que soit votre vision des anges, ceux représentés dans « Incarnations » sont rock’n’roll et ont beaucoup d’humour, j’ai beaucoup aimé le personnage du Patron, tout comme celui d’Haziel qui est finalement l’opposé de Malek. Ce dernier le dira au cours du roman il me semble, en mentionnant le célèbre Yin-Yang de la philosophie chinoise.

Et je peux vous promettre que vous penserez aux anges, quand vous entendrez des meubles craquants, des lumières qui vacillent, ou votre groupe préféré qui passe à la radio.

20431466_10213899364981492_8547607539012063920_n

Les citations d’Incarnations

✦ Cela doit bien faire des centaines, sans doute même des milliers de fois que je viens, et c’est toujours la même impression. On pourrait croire qu’on s’habitue à la longue, mais non. On oublie et on réapprend tout à chaque passage, qu’on fasse le voyage tous les jours ou de siècle en siècle.

✦ Et là, on s’est dit qu’une planète qui pouvait produire des Lennon, des Richards, des Morrison, des Joplin, des Townshends, des Reed, des Bowie, des Gilmour, valait la peine qu’on lui laisse-le bénéfice du doute, et qu’on patiente encore un peu avant de la laisser tomber …

✦ C’est curieux, la mémoire : malgré cet effroyable temps écoulé, j’ai tout de suite reconnu ta petite gueule de fils de pute. Il faut dire que tu n’a pas changé, forcément. Moi, j’ai pas mal vieilli. Plus lentement qu’un humain, bien sûr, mais trente siècles au milieu des singes, ça laisse de traces.

✦ Le pitbull Lelubre ne lâchait jamais une proie qui lui avait frôlé les babines.

Publicités

9 réflexions sur “[Chronique] Incarnations de Philippe Souchet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s