[Chronique] Incarnations de Philippe Souchet

Cela doit bien faire des centaines, sans doute même des milliers de fois que je viens, et c'est toujours la même impression. On pourrait croire qu'on s'habitue à la longue, mais non. On oublie et on réapprend tout à chaque passage, qu'on fasse le voyage tous les jours ou de siècle en siècle.