[Chronique] Four dead queens by Astrid Scholte VO

Nombre de tomes : NSP
Genre : Fantasy
Edition : Putnam (Owlcrate Edition)
Date de sortie : 1 mars 2019
Edition : Hardback
Pages :  432 pages
Ma Note : ★★★★★
Où le trouver : Cliquer sur l’image ci-dessus

Four Queens. A divided nation. A ruthless pickpocket. A noble messenger. And the murders that unite them.

Keralie Corrington is a talented pickpocket. She steals for the black market in her quadrant. Her nation is divided into four regions, each strictly separated from the other. Four queens, one from each quadrant, rule as one.

When Keralie steals a particularly valuable item from a messenger, she discovers she’s intercepted instructions to murder the queens. Hoping to find the culprit, Keralie teams up with Varin Bollt. But with Keralie and Varin each keeping secrets – and the lives of the queens hanging in the balance – everything is at stake. And no one can be trusted in a world full of ruthless thieves, black markets, a golden palace, daring heists, royal intrigue, noble messengers, forbidden love, four queens – each with a secret, and, of course, murder.

An enthralling fast-paced murder mystery where competing agendas collide with deadly consequences, Four Dead Queens heralds the arrival of an exciting new YA talent.

56344475_10218913292006534_5934468390054789120_n

J’ai reçu ce livre dans la Box Littéraire Owlcrate du mois mars et au début je ne pensais ne pas apprécier ma lecture, j’aime pas vraiment la Fantasy en général et puis au fil de la lecture finalement j’ai bien aimé ce que je lisais.

On se rend compte que Keralie est le style de fille à se congratuler de ces petites victoires sans vraiment regarder au delà, elle se surestime un peu et ne voit pas les nombreux dangers qui sont à sa porte …

J’avoue qu’elle m’a un peu agacé autant qu’elle m’a fait pitié… Elle a quitté une famille aimante pour vivre le frisson de l’aventure au côté de Mackiel un drôle de gugus pas très clair et on se demande comment elle a pu se prendre d’affection pour lui et surtout ce qu’il peut lui apporter en tant qu’individu.

Le troisième personnage est « The Messenger » qui lui est beaucoup plus intéressant, C’est un habitant d’Eonia et par conséquent il est vraiment très différent de Keralie et ils vont s’apporter chacun quelque chose qui va les élever un peu plus haut.

Quant au système du pays j’ai trouvé un peu what the fuck, qu’on interdise aux gens de faire ce qu’ils veulent d’être se qu’ils sont car ils sont nés du mauvais côté du pays … Au moins dans Divergent à la majorité tu pouvais choisir où tu te sentais le mieux, dans quelle catégorie tu peux être heureux, car oui comme dans divergente le pays est divisé en quatre, avec quatre pour régner sur chacun d’entre eux, et ces quatre parties du pays ont des particularités et il faut s’y tenir… (j’ai trouvé ça un peu bizarre).

Tout comme le faite que les reines n’ont pas le droit d’avoir de compagnons ni droit aux relations et son bonnes juste à gouverner et à enfanter … Wait whaaaat ? Il n’y a que moi, pour trouver ça louche, qu’un monde comme ça puisse fonctionner ?

Néanmoins j’ai bien aimer ce périple que fait Keralie à travers le pays pour sauver sa peau et peut-être pour sauver celle des reines du pays.

7 réflexions sur “[Chronique] Four dead queens by Astrid Scholte VO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s