[Chronique] Corps fantômes de Fabienne Leloup

Nombre de tomes : /
Genre : Paranormal, Fantastique
Edition : Ramsey Editions
Date de sortie :  7 mars 2019
Edition : paperback
Pages :  175 pages
Ma Note : ★★★★
Où le trouver : Cliquer sur l’image ci-dessus

Expériences de mort imminente, hypersensibilité à l’invisible… certaines personnes semblent ébranler notre vision ordinaire de la réalité. C’est le constat que fait Yara, infirmière de 22 ans en faisant la rencontre, à Paris, d’Hermine de la Vallée, un médium à l’allure de star de cinéma. Rashid, son frère n’a pas choisi la même voie que sa sœur. Il a arrêté l’école, longtemps glandé, avant de choisir le fondamentalisme qui l’entraîne à certaines extrémités. Il ne comprend pas pourquoi sa sœur a quitté les urgences pour un établissement médicalisé où séjournent de riches retraités, tous plus délirants les uns que les autres. Clin d’œil à la bande dessinée, Les vieux fourneaux (chez Dargaud) qui raconte les aventures de trois septuagénaires et les bouleversements socioculturels de notre époque.

Au contact d’Hermine, Yara se met à entendre une voix, puis plusieurs… à sentir les présences d’âmes errantes autour d’elle. Ce sont celles des défunts coincés entre la terre et le ciel, lui explique la vieille dame. Soit parce qu’elles ne veulent pas partir, soit parce qu’elles ont été victimes de mort violente. Pour Yara, plus rien ne sera comme avant. Hermine veut lui transmettre son don de communication avec les disparus. Il y a tant de messages des âmes errantes, la prévient-elle. Peut-elle repousser ces « corps fantômes » ? Comment expliquer à Rashid que certains passages ne se forcent pas impunément ?

Paranormal et actualité : tels sont les deux fils conducteurs de ce livre qui souhaite faire réfléchir sur la notion de choix.

Un grand merci aux éditions Ramsay et plus particulièrement Christophe Matho pour l’envoi surprise de ce roman, ce fut une belle surprise dans ma boîte aux lettres mais également une belle surprise niveau lecture

56119716_10218879991894052_2969182759412563968_n

Je n’avais jamais lu un livre pareil … On oscille entre fiction romanesque et réalité bien ancrée à notre époque, c’est vraiment intéressant, car il est tellement rare d’avoir les deux côtés d’une seule et même pièce.

Les clichés sont vraiment tenus à l’écart de ce roman et on l’on sent très bien cette volonté de l’autrice d’être hors des sentiers battus et d’explorer le monde de l’inexpliqué, aux côtés de Yara l’héroïne de Corps fantômes.

On sent bien que Yara se cherche un petit peu, elle est discrète et elle n’est pas très à l’aise dans son environnement professionnel. Elle fait son petit bonhomme de chemin jusqu’à la maison de retraite qui va lui révéler son vrai moi finalement.

Rashid son frère est peut-être encore plus perdu qu’elle et tente tant bien que mal de trouver sa voie, peut-être pas forcément au bon endroit et se confronte au monde de sa soeur. Et l’on peut se poser la question du pourquoi les gens se radicalise, on a une option de réponse à travers Rashid qui n’est pourtant pas religieux, ni malheureux, ni très heureux, c’est un type banal qui va se faire mener en bateau, pourquoi ? Rashid se rend bien compte qu’il y a un soucis, que les gens ne sont pas se qu’ils disent et pourtant …

Hermine, le troisième personnage central de ce roman, est une femme mystérieuse et très intéressante, est-elle vraiment médium ou plus que ça ? C’est elle qui va être son Pygmalion pour lui transmettre son don médiumnique et la préparer à cette drôle de vie que Yara va mener.

J’ai beaucoup aimé me retrouver au sein de la maison de retraite parisienne d’un certain standing où finalement les occupants sont tellement infantilisés qu’il retrouve une seconde jeunesse à faire les quatre cent coups comme des adolescents, j’ai trouvé ces passages vraiment drôles. Ces petits vieux sont très attendrissants et l’on se rend compte qu’ils ont juste besoin de ne pas juste attendre la fin d’une vie.

 

Et pour finir je vous laisse une interview de l’autrice qui parle de Corps fantôme dans l’émission de Jacques Benhamou :

7 réflexions sur “[Chronique] Corps fantômes de Fabienne Leloup

  1. La lecture du synopsis montre que c’est en effet à part comme histoire.
    Les américains par de « magical realism » ça pourrait coller au genre? En tout cas tu m’as intrigué, je ne sais pas si je tenterais car l’infantilisation des personnes âgées reste un sujet qui me touche encore un peu trop (même si dans ce cas elles ont l’air de profiter de l’occasion pour s’amuser), mais ça donne tout de même envie 🙂

    Aimé par 1 personne

      1. L’inquiétude est plus liée à mon vécu, mon grand père est décédé il y a un peu plus d’un an et les personnes qui s’occupaient de lui à la maison puis la maison de retraite n’ont pas été tendre. C’est pour ça que je ne suis pas trop dans le mood pour des lectures infantilisant les personnges âgées même un peu 😊

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s