[Chronique] Paper girl T1 de Marie Maille

Nombre de tomes : NSP
Genre : Jeunesse, Romance, Dystopie
Edition : Alter Real
Date de sortie :  2 novembre 2018
Edition : ebook
Pages :  256 pages
Ma Note : ★★★★
Où le trouver : Cliquer ICI

Dans une Angleterre profondément marquée par la guerre civile, la fiction égaie le quotidien morne et difficile des Britanniques. Tous recherchent qui incarnera Amelia Duncan, l’héroïne d’une série de romans ultra-populaire. La famille Harbridge y voit une opportunité de sortir de sa précarité et de pouvoir financer les traitements coûteux que nécessite la maladie de Max, le plus jeune de la fratrie.
Liv Harbridge, 18 ans, est une candidate potentielle pour personnifier Amélia Duncan. Pour sauver son petit frère et sa famille, la voilà embarquée dans cette compétition féroce qui s’avère plus compliquée qu’il n’y paraît. A la clé, des Diamants – monnaie virtuelle du pays – et la promesse d’une vie confortable. Mais le prix à payer pourrait être plus élevé que ce qu’elle pensait…

L’univers du roman n’est pas sans rappeler celui de la série La sélection de Kiera Cass, on a le même schéma d’une société fliquée par le gouvernement après une guerre. La population à une vie difficile.

Comme dans la sélection la famille de l’héroïne la pousse à s’inscrire à une compétition, alors qu’elle n’en a pas du tout envie.

Le caractère de Liv dans Paper Girl est assez similaire à celui de l’héroïne de la sélection, assez plate, dévouée, impressionnable et pleine de doute pour se fondre dans la masse, qui se révèle au cours de l’histoire assez déterminée pour continuer cette compétition.

Les ressemblances entre les romans s’arrêtent là, cependant.

La pauvre Olivia alias Liv n’est pas vraiment gâtée par la vie, une mère avec des problèmes d’addiction, une soeur qu’on peut trouver égoïste et un frère malade, si on rajoute à ça les temps difficiles pour trouver du travail et gagner sa vie… Son personnage se retrouve donc obligé à s’engager sur un chemin qu’elle ne souhaite pas emprunter.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Sohan qui se révèle courageux à sa manière, c’est un peu le rebelle de l’histoire, qui tente d’influencer le destin de son entourage, dans un univers où les moindres faits et gestes des gens sont épiés. Au final on en sait peu sur le pourquoi de la mise en place des bracelets qui permettent de gagner et perdre des diamants.

En tout cas, la fin du premier Tome de Paper Girl est assez troublante, et j’ai vraiment envie de voir ce qui se passe dans le futur pour les personnages !

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s