[Chronique] Le monde m’attend de Miannay

Nombre de tomes : /
Genre :
 Contemporain, Romance
Edition : Autoédition
Date de sortie : 10 Août 2017
Edition : ebook
Pages :  185 pages
Ma Note : ★★★★★
Où le trouver : Cliquer sur la photo du livre ci dessus

50 nuances de Candide (Pardon, Voltaire !).
Viane Cey, blonde à la bouche outrageusement indécente, a compris comment « ça » marche, mais refuse de marcher comme tout le monde. En attestent ses lettres de motivation :
« Madame, Monsieur Machin, Je veux ce travail, parce que j’ai besoin de fric. Votre job a l’air moins ennuyeux que les autres, j’y ai même entrevu la possibilité d’en retirer de la satisfaction. Je suis parfaite, embauchez-moi ! »
La jeune femme se rêve écrivain, n’a-t- elle pas été d’ailleurs stagiaire dans une maison d’édition ? Enfin, ça, c’était avant de jouer aux fléchettes sur son diplôme. Elle vient d’entamer un « Manuel de chasse et de pêche à l’usage des jeunes diplômés cherchant du travail ». Elle écrit vite, elle écrit beaucoup, elle est passée pro dans l’art de jouer sur la grosseur de la police et la hauteur de l’interligne. Du coup, elle va devenir brune, chercher un mâle avec grand M, un QI et un beau cul, tout foirer, tout recommencer.

◄►◄►◄►

Je souhaitais remercier l’auteure Miannay pour la découverte de son premier roman « Le monde m’attend » est un contemporain surprenant

◄► ◄► ◄►

J’ai toujours un peu d’appréhension quand je commence des contemporains et/ou des romances. Du fait que je ne suis pas fan du genre, car je n’aime pas le larmoyant et je n’aime pas la victimisation … J’ai l’impression de regarder un film d’après midi sur M6, ou les personnages sont des coquilles ou des caricatures de nous-même…

Déjà à la première phrase le roman annonce la couleur, on sait qu’on ne va pas s’ennuyer, ou alors c’est du bluff …

Je vais vous expliquer comment je suis capable de faire bander n’importe quel mâle en faisant innocemment tomber ma bretelle de soutien-gorge, et cela, sans les mains.

Et j’ai été agréablement surprise, tellement surprise que l’héroïne ne soit pas une victime qui a peur de son ombre et de ses sentiments. Elle ose aller vers les mecs sans pour autant être une dépravée (même si dans le résumé, ou la première phrase du bouquin on peut penser le contraire). Et franchement, ça fait du bien ! C’est souvent ce que je reproche aux romances, ou young adult. On est souvent dans le cliché de la fifille et naïve et pas débrouillarde pour un sous, qu’on a envie de gifler. Viviane alias Vianne est vive d’esprit, manie le sarcasme avec force et a de l’humour à revendre !

Cette fille, c’est nous ! Qui n’a pas rêvé d’être une grande blonde, parfaite, avec un burberry sur le dos, des parents riches et une vie de rêve … Une Claire quoi.
Mais là on est dans les chaussures de Vianne, qui est une fille normale que les gens trouve bizarre, car elle observe et dévisage les gens.
Et pourtant qui va faire des trucs extraordinaires (oui, oui je vous assure, je ne vous dis rien pour éviter les spoilers, mais …). On suit son passage à l’âge adulte avec délice. On a presque l’impression d’arpenter les couloirs étroits des éditions HyperTexte.

J’ai aussi beaucoup aimé l’histoire d’amour. On ne voit rien arriver, et paf, quand elle est là, on se dit mais … mais oui je l’ai pas vu avant !

On est vraiment hors des clichés, je vous le certifie !

Les citations de Le monde m’attend

 N’empêche, je pars parfois complètement en vrille et me surprends à m’imaginer en héroïne de film, sur grand écran et en technicolor. J’ai la réplique qui tue, me retirant ensuite comme une reine.

 j’ai retourné le problème dans tous les sens et je suis arrivée à la conclusion que les hommes ont choisi de dominer les femmes pour ne pas être dominés par elles. Ils ont peur des femmes car ils savent le pouvoir qu’elles peuvent avoir sur eux.

 Les hommes savent comment les autres hommes pensent. Tout à coup, ils ont réalisé que d’autres hommes pouvaient se branler en pensant à leur(s) femme(s) (avec ou sans pluriel). Cette idée leur a paru insoutenable. Ils ont donc décidé de cacher l’objet du crime derrière une burkha ou une ceinture de chasteté…

La Page Facebook officielle : https://www.facebook.com/Miannay-109894549694388/https://www.facebook.com/Miannay-109894549694388/
Le Twitter de l’auteure : https://twitter.com/Naymiann
Le compte Instagram de l’auteure : https://www.instagram.com/naymiann/

Publicités

2 réflexions sur “[Chronique] Le monde m’attend de Miannay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s