[Chronique] Corps d’état de Christophe Martinolli

Nombre de tomes : 2 (Le 3eme est en cours de réflexion)
Genre : Thriller Politique
Edition : Autoédition
Date de sortie : décembre 2016
Edition : ebook
Pages :  142 pages
Ma Note : ★★★★
Où le trouver : Cliquer sur la photo du livre ci dessus

Erwan est un jeune assistant parlementaire. Il comptait se reposer, et avait promis de prendre soin de sa femme Claire après la campagne présidentielle : ils attendent leur premier enfant et sont fous amoureux. Mais du jour au lendemain, leur vie bascule. Le soir-même de sa réélection, le chef de l’État s’est effondré sur l’estrade de la Concorde, foudroyé par une attaque cardiaque…
Paris est en état d’urgence.

Sa meilleure amie et collègue Ambre découvre qu’il ne s’agit pas d’une mort naturelle. Elle devient la seule témoin d’un complot contre le président de la République française et disparait en laissant l’unique preuve à Erwan.
Menacé et traqué par des hommes d’État, Erwan fera tout pour protéger Claire.
Il ne peut compter que sur lui-même…

★★

Je remercie chaleureusement Christophe Martinolli, l’auteur, pour m’avoir proposé de lire son thriller aux couleur bleu, blanc, rouge, Corps d’état.

SimPlement.pro

★★

Avouons le la politique et moi ça fait deux, et pourtant j’aime bien lire des livres sur la politique (alors non je ne lis pas que ça et c’est loin d’être mon genre préféré, mais de temps en temps, ça ne fait pas de mal) ou même regarder des séries politiques comme Madam Secretary, ou The good wife, … ect

Du coup, même si le Tome 1 de Corps d’état n’est pas très long, ça se boit comme du petit lait !

J’aime beaucoup les romans ou le personnage est un peu (beaucoup) parano, à cause des conspirations, de son environnement ou de son entourage, il faut bien l’avouer en 140 pages, il y a de quoi faire à ce niveau là !

J’ai beaucoup aimé les notes d’humour, c’est vraiment le genre de choses qui peuvent tout changer pour moi ! (Vous le verrez facilement dans les citations en fin d’article d’ailleurs !)

Dès le début, on sait qu’on ne va pas y aller par quatre chemins, qu’on ne va pas tourner autour du pot pendant dix ans à se demander qui à fait quoi, qui a dit quoi, qui est le responsable… ect
On va à l’essentiel avec ce roman, mais justement peut-etre est-il un poil trop court, je n’ai vraiment pas vu passer ma lecture pour le coup. J’aurais aimé quelques détails en plus notamment pour savoir pourquoi Dominique agit comme il l’a fait …

Néanmoins, j’ai bien aimé, et je retrouve le Tome 2 de Corps d’état, avec grand plaisir pour savoir la suite ^^

Avertissement : l’auteur déconseille l’ouvrage aux -16 ans en raison du caractère sexuellement explicite de certaines scènes.

Une présentation en vidéo de corps d’état est disponible, n’hésitez pas à la regarder :

Les citations de Corps d’état

► Sous prétexte d’état d’urgence, il a fait saccager les domiciles d’écologistes radicaux, il a usé de toute la science des fluides pour ne parler que de violence dans les manifestations. Calcul dangereux mais payant : les lois les plus dures sont passées aux forceps, accouchées dans la douleur et au 49.3. Le reste sur ordonnance d’un médecin empoisonneur, dépositaire du remède à la maladie qu’il vient d’injecter dans le corps malade de la démocratie.

► Le grand père du chef du gouvernement était un immigré italien, qui a fait toute sa fortune dans l’acier. Son père tordait le métal, lui est tordu du mental. Il se soigne à la cocaïne.

Je vous laisse les informations concernant les liens officiels :

Blog de l’auteur : http://christophemartinolli.blogspot.fr
Page Facebook officielle de l’auteur : https://www.facebook.com/ChristopheMartinolli/
Compte Twitter officiel : https://twitter.com/CorpsdEtat

Publicités

Une réflexion sur “[Chronique] Corps d’état de Christophe Martinolli

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s