[Chronique] Brocélia de Jean-Marc Dhainaut

Nombre de tomes : / 
Genre : Fantastique, Paranormal
Edition : Taurnada
Date de sortie : 7 juillet 2022
Edition : ebook 
Pages : 221 pages 
Ma Note : ★★★★★ 
Où le trouver : Cliquer ICI

Meghan Grayford, une jeune journaliste passionnée par l’exploration de lieux abandonnés, a localisé un vieux manoir dans la forêt de Brocéliande : ses occupants semblent avoir fui précipitamment… En se faufilant dans cette bâtisse isolée, Meghan ignore encore que son histoire n’est pas peuplée de magie et de fées, mais d’horreur et de sang… 
La nuit, quand tout est calme, le Manoir Brocélia se réveille… 
La nuit, quand tout est calme, les atrocités de son passé reprennent vie… La curiosité est un vilain défaut… Meghan aurait mieux fait de s’en souvenir… 

Un thriller aussi terrifiant que captivant, dans la lignée des investigations paranormales d’Alan Lambin.

▼ ◄► ▼ ◄► ▼ ◄► ▼

Je souhaite remercier Joël de la maison d’édition Taurnada pour m’avoir fait découvrir le nouveau roman de Jean-Marc Dhainaut !!

▼ ◄► ▼ ◄► ▼ ◄► ▼

Encore une fois, j’ai aimé ma lecture du dernier roman de Jean-Marc Dhainaut, en débutant le récit je savais d’ores et déjà que j’allais apprécier ma lecture. Un genre thriller/surnaturel qui mêle des légendes que nous connaissons tous, c’est ma petite madeleine de Proust.

L’auteur avait annoncé la fin de sa série avec Alan Lambin lors de la sortie du livre Les galeries hurlantes. Comme l’indique la quatrième de couverture, Brocélia est vraiment dans la veine des enquêtes de notre cher Alan Lambin, il y a même une petite surprise dans le roman, je n’en dis pas plus pour ne pas vous spoiler.

L’héroïne du récit, Meghan alias Meghan Cookies pour les intimes, est une jeune tête brûlée qui aime faire de l’urbex (Pratique consistant à visiter des lieux abandonnés) et bien qu’on apprécie qu’il lui arrive pleins de misères pour notre plus grand bonheur, c’est quand même un peu agaçant cette manie qu’ont les personnages à interdire à d’autres personnages de ne pas les suivre au prétexte que c’est « trop dangereux » ou « qu’ils n’ont pas besoin d’aide » alors qu’on sait tous que c’est faux. On le constate bien Meghan manque cruellement d’instinct de survie et heureusement que son ange gardien veille bien sur elle !

Le personnage de Janis est intéressant, c’est le bon copain sur qui notre héroïne peut toujours compter et qui, on l’imagine facilement aimerait bien être un peu plus et aimerait que Meghan regarde autrement qu’en ami. Est-ce que ça ne nous rappellerait pas la relation de Mina et Alan ?

J’ai également beaucoup aimé le manoir de Brocélia qui n’est pas sans rappeler la fameuse maison du diable d’Amytiville qui semble rendre fou tous ses occupants ou les visiteurs. Le manoir de Brocelia est un peu différent puisqu’il y a de drôles d’apparitions qui semblent suivre les personnages en dehors du domaine.

Bilan, l’ambiance est délicieusement effrayante ! C’est un livre à sortir ou ressortir à Halloween, par une journée brumeuse, voir pluvieuse, avec un feu de cheminée crépitant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s