[Chronique] Vous n’aurez pas ma haine de Antoine Leiris

Nombre de tomes : /
Genre : Témoignage
Edition : Le livre de poche
Date de sortie :  4 janvier 2017
Edition : Poche
Pages :  128 pages
Ma Note : ★★★★
Où le trouver : Cliquer ICI

Antoine Leiris a perdu sa femme, Hélène Muyal-Leiris, le 13 novembre dernier assassinée au Bataclan. Alors que le pays était endeuillé, à la recherche de mots pour dire l’horreur, il publiait sur les réseaux sociaux une lettre destinée aux terroristes intitulée Vous n’aurez pas ma haine. Dans celle-ci, il promettait à ces « âmes mortes » de ne pas leur accorder sa haine ni celle de leur fils de dix-sept mois, Melvil. Son message fait le tour du monde. Accablé par la perte, Antoine Leiris, journaliste de 34 ans, n’a qu’une arme : sa plume. L’horreur, le manque et le deuil ont bouleversé sa vie. Mais, à l’image de la lueur d’espoir et de douceur que fut sa lettre, il nous dit que malgré tout, la vie doit continuer. C’est ce quotidien, meurtri mais tendre, entre un père et son fils, qu’il nous offre dans ce témoignage poignant.

C’est un livre qui m’a été prêté par une copine de boulot, dont la fille devait lire le livre pour l’école. Elle l’avait trouvé vraiment poignant et me l’a donc fortement recommandé.

J’ai eu un peu de mal à me mettre dans le livre d’Antoine Leiris. Il utilise un style d’écriture qui (je trouve) forcit le trait dramatique. Une écriture percutante fait de mot durs et des phrases courtes. Et à contrario parfois les violons sont de sortit pour nous dire quel point il aime sa femme et qu’elle va manquer à Melvil leur fils. Pour moi le point noir du livre n’est pas le contenu, mais la forme utilisé qui est une forme d’écriture que je qualifie de tire larme (et qui a marché sur moi en tout cas), mais que je n’apprécie pas pour autant.

Hormis ce détail c’est un livre important et je comprends tout à fait que le livre soit à lire dans nos écoles, desfois que ça pourrait aider à ce que les jeunes n’aillent pas faire le djihad en Syrie pour revenir faire n’importe quoi en France (ou ailleurs).

Bref c’est plutôt une bonne lecture (enfin est-ce qu’on peut appeler ça « une bonne lecture » vu le contenu … ça je ne sait pas…).

Une réflexion sur “[Chronique] Vous n’aurez pas ma haine de Antoine Leiris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s