[Chronique] Comportement tueuse de Bruno Dinant 

Nombre de tomes : 2
Genre : Enquête
Edition : Academia
Date de sortie : 9 novembre 2021
Edition : paperback
Pages :  204 pages
Ma Note : ★★★★★ 
Où le trouver : Cliquer ICI

Chronique T1 : ICI

La suite attendue du tome 1 : « L’homme dans la Berlingo… »
Rafaelo est loin d’être sorti d’affaire. Alors qu’il pense s’être définitivement défait de l’emprise de Davina, celle-ci revient à la charge avec de solides arguments pour échapper à la lourde condamnation qui l’attend. Aidée de sa redoutable avocate, Diane de la Roche, elle a mis au point une stratégie qui semble imparable : elle semble maintenant en mesure de prouver qu’elle n’a pas tué Antoine Durnal. Et elle pense avoir trouvé la coupable idéale : Marie, qu’elle soupçonne d’avoir manigancé ce meurtre à distance. Elle compte sur Rafaelo pour l’aider. Mais lui s’est juré qu’il ne le ferait pas, en vertu du pacte secret qui le lie à Marie. Tiendra-t-il cette promesse ?

Encore un grand merci aux éditions Academia et pour l’envoi du service presse Bruno Dinant !! 

Contrairement à la mention sur Babelio et à ce que m’a indiqué la maison d’édition Academia, malheureusement le tome 2 ne peut pas être lu indépendamment du tome précédent, l’auteur m’avait d’ailleurs alerté sur le fait qu’il était mieux de commencer par le premier tome. Certes on arrive à comprendre et prendre le train en route, mais il y a plein de paramètres qu’on n’a pas et donc de petits détails qu’on ne peut pas comprendre. Il ne s’agit pas d’une nouvelle histoire avec les personnages du tome précédent, mais bien une suite, attention donc à ne pas vous y tromper !

Malgré tout, j’ai bien accroché à l’histoire, j’aurais du coup bien aimé en savoir plus sur Davina (qui doit être un personnage central du Tome 1, enfin c’est comme ça que je l’ai ressenti pour le coup !) j’ai beaucoup aimé la vieille Piquedouille aussi, j’ai bien ri, c’est le personnage drôle malgré lui par excellence ! Globalement les personnages sont assez singuliers, drôles et attachants, d’ailleurs.

Rafa pour un futur policier n’a pas beaucoup de jugeote et se laisse mener par le bout du nez pas les femmes, semble-t-il, dans Comportement tueuse c’est Marie, mais il me semble avoir bien compris que dans L’homme dans la Berlingo (Le Tome 1) c’était la fameuse Davina qui arrivait à lui faire faire ce qu’elle voulait. Il a un sens de l’auto dérision très prononcé et ça contre balance bien le caractère assez détestable de Marie qui pour le coup est le total opposé de Rafa, je trouve.

Les livres de cette trilogie sont les premiers romans de l’auteur et très franchement ça ne se ressent absolument pas. Le style est léger et plein d’humour. Le rythme de l’enquête et des découvertes sont bien menés, pas de temps de mort, les pages se tournent toutes seules. Bilan, j’ai passé un excellent moment !

Une réflexion sur “[Chronique] Comportement tueuse de Bruno Dinant 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s