[Chronique] À pas de loup de Isabelle Villain

Nombre de tomes : /
Genre : Policier, Thriller, Enquête
Edition : Taurnada
Date de sortie : 14 janvier 2021
Edition : poche
Pages :  392 pages
Ma Note : ★★★★
Où le trouver : Cliquer ICI

Lorsque Rosalie, Philippe et leur petit Martin, âgé de six mois, décident de s’installer à La Barbarie, un éco-hameau niché en plein coeur des Alpes-de-Haute-Provence, c’est bien pour fuir un quotidien trop pesant. pour tenter une expérience audacieuse. Vivre autrement. En communion avec la terre et en harmonie avec les saisons. Mais l’équilibre de cette nouvelle vi va un jour se fissurer. Un grain de sable va s’infiltrer, déstabiliser et enrayer cette belle mécanique.
Et ce très beau rêve ça se transformer peu à peu en un véritable cauchemar.
Votre pire cauchemar…

✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦

Comme d’habitude avec la maison d’édition Taurnada les thrillers sont toujours une excellente découverte et je remercie chaleureusement Joël pour m’avoir proposé de lire celui-ci.

✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦✦

Et oui encore une fois c’est un thriller policier très intéressant puisqu’il est vraiment original. Au début on ne sait pas trop où Isabelle Villain veut nous emmener, puisqu’on a une jolie description du hameau de la Barberie qui a l’air assez idyllique. Mais comme le titre du livre l’indique on avance dans l’histoire et donc dans les problèmes à pas de loup.

Contrairement aux thrillers habituels il n’y a pas un grand méchant/tueur, mais plus une atmosphère étouffante qui se referme lentement sur vous et qui va vous mettre la puce à l’oreille sur ce qui se passe de malsain. Une fois que vous vous en apercevez il est trop tard et le vrai visage des habitants du hameau se révèlent.

L’ambiance ressemble à un huis clos angoissant, puisque ça se passe principalement dans le village, mais pas tout à fait puisqu’on a aussi des scènes ce passant dans des lieux différents qui traitent de la situation d’autres personnages.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Martin qui est à l’opposé d’un enfant geignard et naïf dont les auteurs aiment en faire des petites victimes. Martin est un petit garçon à l’esprit vif et à qui on s’attache beaucoup.
Le personnage de Rosalie est aussi intéressant, j’ai bien aimé qu’on se concentre sur la psychologie d’une femme qui tente d’améliorer le monde pour son fils, qui a la volonté de faire mieux dans les domaines qu’elle peut maîtriser et qui finalement ne maîtrise plus rien.

Les descriptions sont à saluer également on sent qu’il y a un gros travail de recherche sur le thème de l’écologie, du faire-soi-même et de la vie loin de la civilisation et proche de la nature.

Bref, c’est encore une chouette découverte !

2 réflexions sur “[Chronique] À pas de loup de Isabelle Villain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s