[Chronique] Avalanche Hôtel de Niko Tackian

Nombre de tomes : /
Genre : Thriller
Edition : Calmann Levy
Date de sortie : 2 janvier 2019
Edition : paperback
Pages :  266 pages
Ma Note : ★★★★
Où le trouver : Cliquer ICI

Janvier 1980, à l’Avalanche Hôtel, sublime palace des Alpes suisses. Joshua Auberson, agent de sécurité, enquête sur la disparition d’une jeune cliente, avec un sentiment d’étrangeté. Quelque chose cloche autour de lui, il en est sûr. Le barman, un géant taciturne, lui demande de le suivre dans la montagne, en pleine tempête de neige. Joshua a si froid qu’il perd conscience…

… et revient à lui dans une chambre d’hôpital. Il a été pris dans une avalanche, il est resté deux jours dans le coma. Nous ne sommes pas en 1980 mais en 2018. Joshua n’est pas agent de sécurité, il est flic, et l’Avalanche Hôtel n’est plus qu’une carcasse vide depuis bien longtemps. Tout cela n’était qu’un rêve dû au coma.
Un rêve, vraiment ?

J’ai eu une vision de l’Overlook Hotel quand l’auteur décrit l’Avalanche Hotel ou plutôt le Bellevue Grand Palace, à travers les yeux de personnage principal. La période hivernale était pour moi la meilleure période pour lire cette courte enquête, car oui le roman fait moins de 300 pages et les pages se tournent assez vite dû au suspens insoutenable, de plus les chapitres sont assez courts également.

Pour une fois j’ai assez vite deviné le dénouement de l’histoire, oui je vous l’avoue est assez rare dans mon cas. Ça n’a en rien gâché mon plaisir de lire Avalanche Hotel. Puisque c’est, je pense en tout cas, plus un roman à ambiance. L’auteur nous décrit beaucoup les paysages enneigés Suisses et le Bellevue Grand Hotel, ainsi que les descriptions des personnages et alors là on est quand même très loin des personnages fadasses et clichés. Les personnages sont un peu à l’image des paysages Suisses, on en croit pas nos yeux !

J’ai beaucoup aimé le personnage de Sybille qui est vraiment le point d’ancrage à notre héros pour arriver à surmonter les épreuves. Et l’auteur a choisi d’en faire une femme très garçon manqué autant physiquement et psychologiquement et très franchement c’était pour moi la fraîcheur (sans mauvais jeu de mot) du livre, puisqu’on a rarement des personnages féminins qui ne soient pas grandes minces, douces et gentilles. Mais grosso modo les autres personnages sont aussi des originaux et des atypiques, j’adore !

Petit point noir sur les souvenirs perdus du héros et les hallucinations qu’il a suite à son hypothermie il rêve du Bellevue Grand Palace en 1980, il a parlé à des personnes et vu des détails qu’il n’aurait pas pu avoir vu dans le présent … Il y a donc une forte impression de fantastique sans pour autant que ça soit clairement assumé, puis le médecin qui s’occupe de Joshua indique que pour sa part il croit fortement à la mémoire génétique… Pourquoi pas après tout, c’est un sujet à étudier mais c’est peut-être un poil too much avec le dénouement qui est quand même une énorme coïncidence. Mais bon plus c’est gros plus ça passe apparemment, c’est une fin en apothéose mais peu réaliste (je pense).

3 réflexions sur “[Chronique] Avalanche Hôtel de Niko Tackian

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s