[Chronique] Aurora Squad T1 de Amie Kaufman et Jay Kristoff

96291710_10222601509729672_853984101403721728_n

Nombre de tomes : 2
Genre : Young Adult, Science-fiction
Edition : Casterman
Date de sortie : 5 février 2020
Edition : paperback
Pages :  514 pages
Ma Note : ★★★★★
Où le trouver : Cliquer ICI

2380, quelque part dans la galaxie. Tyler, jeune pilote prometteur, est impatient de former l’escadron de ses rêves. Alors qu’il sort faire un tour dans l’espace pour se calmer les nerfs avant l’Affectation, il tombe nez à nez sur un vaisseau disparu depuis des années. A bord, Aurora, une jeune fille cryogénisée depuis 200 ans… Commence pour Tyler une odyssée dangereuse où il devra protéger Aurora de ceux qui la traquent pour une raison inconnue. Et diriger une bande d’anti-héros fantasques et courageux, insolents et sarcastiques… Et si le sort de l’humanité dépendait de sept têtes brûlées à l’humour ravageur ?

On peut dire que par rapport à Illuminae j’ai bien mieux apprécié Aurora Squad, alors que je regrettais presque d’avoir cédé aux sirènes de bookstagram et que j’étais presque sûre que je n’allais pas aimer, en fait non pas du tout, c’est un excellent roman !

Le petit truc que j’aime bien c’est l’alternance des narrateurs, autant certains sont inintéressant (Scarlett et Cat notamment) mais alors les passages de certains (Kal et Finn) étaient absolument passionnant, puisque ce sont des « non-humains » et qu’ils ont donc une approche un peu extérieure à ce que l’on est et ce que l’on connaît.

Le seul carton rouge que je donne à Aurora Squad c’est qu’ils sont tous beaux, les auteurs nous ont crée une équipe de top modèles et ça m’a franchement saoulé en fait, on nous vente les mérites physiques des personnages, et comme c’est un YA destiné à un jeune public, où est le body positive pour des gens « normaux » en fait ? Je veux bien admettre que ce sont des militaires et donc que le corps est sculpté … en revanche le reste, ça reste très agaçant. Aurora est donc asiatique d’origine chinoise et évidemment sur la couverture il fallait donc qu’il nous colle une fille aux lèvres pulpeuses avec un regard qui aurait certainement fait une blépharoplastie asiatique, oui vous savez cette opération qui permet d’avoir un regard plus ouvert, que pas mal de jeunes filles asiatiques font … Merci donc d’enfoncer un peu plus les gens normaux (Voilà c’était le petit coup de gueule).

J’ai vraiment bien aimé l’histoire, qui se passe dans l’espace,  en général c’est toujours un carton avec moi, je suis fan de ce genre d’ambiance ! Une course poursuite interstellaire qui va nécessiter l’expertise de chaque personne qui constitue notre team d’outsiders.
Je vois bien l’histoire bénéficier d’une adaptation cinématographique, car il réunit les bons codes, un peu de YA, d’aventure et d’action, des méchants … ect

Un autre bon point, c’est l’humour qui est omni présent dans Aurora Squad et qu’on n’avait pas ou beaucoup moins dans Illuminae. Moi qui adore l’humour j’étais vraiment agréablement surprise pour Finian et par une scène qui se passe entre Tyler et Mal (Wink wink, si vous savez de quoi je parle).

Les citations d’Aurora Squad

Un escorteur terrien comporte quatre réacteurs, une centaine de systèmes de sécurité et une dizaine de circuit de secours. Pourtant, aussi invraisemblable que ça puisse paraître, le vaisseau  entier vient de subir une panne de courant gérer généralisé. Le silence qui suit est assourdissant.

15 réflexions sur “[Chronique] Aurora Squad T1 de Amie Kaufman et Jay Kristoff

  1. J’ai bien aimé aussi mais sans plus! Effectivement, les passages de Cat (elle m’a énervée celle-là!!) et Sarlett ne sont pas les plus intéressants! XD Par contre, pour ma part, le côté pince sans rire de Finn a fini par m’agacer! Bref, je n’ai pas accroché à tous les personnages mais nivaeu univers et intrigue, c’était top!

    Aimé par 1 personne

      1. Oui pour Cat et Finn…bif bof et puis je trouvais que les auteurs en rajoutaient parfois un peu trop : je ne sais pas comment l’expliquer mais j’ai eu l’impression que chaque perso avait une caractéristique niveau du caractère et que chacune de leur réplique et de leur pensée sans exception était guidée par cette caractéristique. Et j’ai trouvé que c’était « trop », pas assez nuancé!

        Aimé par 1 personne

  2. Je suis d’accord, donnez-nous du Finn et du Kal, on s’en fout de Scarlett et Cat mdrrrrr
    j’avoue qu’ils sont grave idéalisés tous là, j’étais en mode : « mais à quel moment c’est des ratés wesh ? »
    Sinon j’ai aussi beaucoup aimé ! héhé on a pratiquement le même avis donc !
    Kin

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s