[Chronique] The roanoke de Amy Engel VO

Nombre de tomes : /
Genre : Drame
Edition : Hodder
Date de sortie :  2017
Edition : paperback
Pages :  278 pages
Ma Note : ★★★★
Où le trouver : Cliquer ICI

Beautiful, rich, mysterious … the Roanoke girls seem to have it all. But there’s a dark truth about them that’s never spoken. Every girl either runs away, or dies. Lane is one of the lucky ones. When she was fifteen, over one long, hot summer at her grandparents’ estate in rural Kansas, she found out what it really means to be a Roanoke girl. Lane ran, far and fast. Until ten years later, when her cousin Allegra goes missing – and Lane has no choice but to go back. 
She is a Roanoke girl. Is she strong enough to escape a second time ?

Trigger warning : incestes, pédophilie, pervers narcissique

J’ai absolument détesté ce roman (le fond, la forme est très bien écrite en revanche). Il faudrait vraiment que je lise les résumés, ou les critiques littéraires des livres que j’achète, j’en ai marre de lire des romans qui tournent autour des sujets des violences sexuelles, vraiment ça me saoule à fond !

En lisant le titre du livre, je pensais lire un roman sympa sur les disparitions de Roanoke, une histoire un peu fantastique ou science-fiction QUE NENNI, c’est un roman noir, qui tourne autour de la perversité des gens et qui nous décrit en long, en large et en travers à quel point ils sont brisés … bref j’ai terminé le livre en 1 mois, car j’y allais à reculons, pourquoi n’avoir pas abandonné ? Je ne sais pas !!

En tout cas rien n’est décrit de façon crue, car sinon il passait par la fenêtre pour atterrir dans la poubelle ! Lane est le personnage principal et surtout la seule à être un peu « normale » il faut le dire vite cela dit.

L’écriture de l’autrice en revanche fait passer les choses atroces de façon un peu plus douce (c’est sans doute pour ça que je n’ai pas abandonné) tout est dans la suggestion ! Pas une seule fois il y a le mot inceste mentionné dans le bouquin alors que ça tourne littéralement autour de ça ! Amy Engel à donc ce talent de savoir faire passer le message sans pour autant enfoncer la porte.

Bref je ne conseil bien entendu pas du tout ce livre !

2 réflexions sur “[Chronique] The roanoke de Amy Engel VO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s