[Chronique Audio Book] La femme à droite sur la photo de Valentin Musso

Nombre de tomes : /
Genre : 
Contemporain, Enquête 
Edition :
Audible Studio, Sixtrid
Date de sortie : 2017
Edition : Audio Book
Pages : 52 chapitres (Environ 13h)
Lu par : Marc-Henri Boisse
Ma Note : ★★★★★
Où le trouver : Cliquer sur l’image ci-dessus

Los Angeles, 1959. L’actrice Elizabeth Badina se volatilise durant le tournage du film qui devait faire d’elle une star. Enlèvement? Meurtre? Disparition volontaire? Malgré l’enquête conjointe de la police et du FBI, l’affaire ne sera jamais résolue.

1998. Après un succès fulgurant au box-office qui a fait de lui la coqueluche d’Hollywood, le scénariste David Badina affronte une traversée du désert. Incapable de mener à bien le moindre projet, il est contacté par Wallace Harris, légende vivante du 7e art et metteur en scène paranoïaque, qui lui demande de travailler au scénario de ce qui sera sans doute son dernier film. Ils ne se sont jamais rencontrés mais un lien unit les deux hommes : Wallace Harris n’est autre que le réalisateur du drame policier qui devait lancer la carrière d’Elizabeth, la mère de David. Et l’un des derniers à l’avoir vue vivante.

En acceptant son offre, le scénariste va tenter de découvrir ce qui est arrivé à sa mère quarante ans plus tôt. Quitte à déterrer de vieux secrets qui feront voler sa vie en éclats.

Une enquête rondement mené par un duo scénariste/détective privé, j’ai trouvé que ça fonctionnais plutôt bien.

Le personnage de David Badina était un peu plat au début, il se laissait vivre, n’avait pas vraiment d’avis sur grand chose et puis au fil de l’enquête il s’ouvre au monde et aux gens. Un peu comme si la mort de cette mère qu’il n’a jamais connu, l’avait anesthésié et qu’il reprenait vie en faisant connaissance avec sa mère à travers la mémoire de celle-ci qu’offre les gens qui l’ont connu à l’époque.

Le personnage du détective est fidèle à l’image de ce qu’on l’on s’en fait. Une ex-policier un peu bourru, qui a perdu toutes ses illusions, effectuant un travail routinier sur des enquêtes d’adultères.

J’ai beaucoup aimé le thème dans lequel nous plonge l’auteur et l’explication de la mort de celle-ci. Surtout à l’époque j’ai pas de mal à imaginer que de telles choses puissent arriver. Et le personnage d’Elizabeth Badina m’a beaucoup rappelé Marilyn Monroe, dont la mort est, elle aussi plus qu’énigmatique.

J’ai beaucoup aimé la résolution de cette enquête, je ne m’y attendais tellement pas et d’ailleurs les twists sont vraiment incroyables. A chaque fois j’ai été très surprise des retournements de situations que propose l’auteur, pourtant des enquêtes et des thrillers j’en lis pas mal, mais là … chapeau bas quoi !

Une réflexion sur “[Chronique Audio Book] La femme à droite sur la photo de Valentin Musso

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s