[Chronique] David Bowie n’est pas mort de Sonia David

Nombre de tomes : /
Genre : Contemporain
Edition : Robert Laffont
Date de sortie : 24 Aout 2017
Edition : ebook
Pages : 114 pages (Broché : 180 pages)
Ma Note : ★★★★★
Où le trouver : Cliquer sur la photo du livre ci dessus

« Ma mère est morte. Mon père est mort. David Bowie est mort. Ce ne sont pas uniquement de mauvaises nouvelles. » 
À un an d’intervalle, Anne, Hélène et Émilie perdent leur mère, puis leur père. Entre les deux, David Bowie lui aussi disparaît. Dans l’enfance d’Hélène, la « soeur du milieu », le chanteur a eu une importance toute particulière, dont le souvenir soudain ressurgit. Alors, elle commence à raconter… Sur les thèmes inépuisables de la force et de la complexité des liens familiaux, de la place de chaque enfant dans sa fratrie, voici un roman d’une déconcertante et magnifique sincérité.

▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

J’ai décidé de lire ce livre pour le titre qui est ultra accrocheur à mes yeux. Je souhaite remercier Netgalley et Robert Laffont qui m’ont offert l’opportunité de découvrir cette David Bowie n’est pas mort.

▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Tout d’abord, si vous êtes en deuil, toutes mes condoléances, et éloignez vous de ce roman. Lisez le, mais bien après !!!! 

En ce qui concerne le roman, voila exactement la raison pour laquelle je n’aime pas lire des contemporains … Je suis vraiment passée à côté de ce livre. Je ne l’ai pas compris, je pense…

Hélène nous raconte un pan de vie, lors de la mort de sa mère puis celle de son père et enfin celle de David Bowie … Un peu comme si on était des insiders.

C’est un livre morne et triste et pourtant plutôt bien écrit. Mais je me pose une question, qui à envie de lire les pensées d’une personne dont un proche vient de mourir ?? (Si c’est votre cas dites le moi en commentaire et pourquoi, ça m’intéresse ^^)
Je n’ai pas eu de mal à le lire pourtant, je l’ai lu en 2 jours (il n’est pas très long) et pourtant plus les pages passaient, plus je me disais qu’il y allait y avoir un truc sympa, et ce n’est jamais arrivé.

Le livre ne m’a pas touché du tout. J’ai lu ce livre sans émotions, je ne suis pas une personne qui déborde d’amour quand elle voit un bébé, et je ne déborde de pas de tristesse quand l’entourage d’un proche meurt… Du coup, en roman c’est encore moins réel pour moi et c’est un peu comme si j’avais lu une rubrique nécrologique …

Il n’y a du coup pas surprise, puisque dans la 4eme de couverture on nous annonce déjà 3 mort, le père, la mère et David Bowie … Je ressors donc déçue de ma lecture car dans le titre il y a « David Bowie » et donc ça annonçait un roman fun selon moi (Oui je pense que la mort peut-etre fun parfois) et bien j’ai trouvé ça ennuyeux …

Les citations de David Bowie n’est pas mort

✦ Donc je résume : ma mère, d’un naturel près de ses sous, ma mère, qui ne tient vraiment pas à ce que qui que ce soit possède des choses aussi « épatantes » que les siennes, ma mère, obstinément réfractaire aux échanges trop familiers, ma mère propose que je fouille dans son sac afin de m’offrir la même veste qu’elle. À cet instant précis, je me dis que c’est peut-être à cela, finalement, que ressemble l’annonce de sa mort.

✦ Typique : notre mère tiens à ce qu’on ne l’a confonde avec aucune autre mère, qu’on ne l’a confonde avec personne. Alors elle n’interdit pas. Elle donne son avis « Tu peux aller à cette soirée, mais je trouve ça complètement idiot »

 

Publicités

4 réflexions sur “[Chronique] David Bowie n’est pas mort de Sonia David

  1. J’étais pourtant sûre d’avoir répondu à cet article, ce n’est pas le cas?
    Bon, je te rejoins, aucune envie de lire les pensées d’une personne qui vient de perdre un proche, je suis en mode « déni » car je suis trop hypcondriaque et inquiéte sinon…
    C’est bizarre : ça me rappelle la déconvenue que j’avais eue en lisant « Petit déjeuner avec Mick Jagger » que j’avais chroniqué sur mon blog : comme toi, vu le titre je m’attendais à une histoire légère et fantaisiste. Au final, c’était un roman « à la française » glauque et décousu sur une ado délaissée par une mère psychologiquement instable… raconté par l’adulte qu’elle était devenue.

    Franchement, ça m’avait écarté pour un temps de lire de la fiction française.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s