Interview de Christophe Martinolli pour la sortie d’Après l’effondrement

Ce roman m’a habité pendant des mois, et je vous jure que je suis heureux d’enfin m’en délivrer pour le partager avec vous. Imaginer leur vie dans ce monde effondré qui est promis à la destruction par la collision d’une comète me touche profondément. J’ai beaucoup d’empathie pour mes personnages, et franchement je ne sais pas dans quel camp je serais. C’est justement toute la question du livre : est vous, vous seriez dans quel camp ?

Interview de Christophe Martinolli

C'est un milieu à part, où les hommes et les femmes qui le vivent sont obligés de le faire à 100% au risque de tout perdre. si vous le faites à moitié, vous vous faites dévorer, c'est aussi simple que ça. Partant de ce principe, pour l'écriture d'un roman, d'une histoire, il fallait que je trouve un type "ordinaire" avec une famille "ordinaire" qui va se prendre tout en pleine face. - (A propos de Corps d'état)