[Chronique] Charlie de Stephen King

Nombre de tomes : / 
Genre : Fantastique, Thriller
Edition : J’ai Lu
Date de sortie : 12 février 1996
Edition : poche 
Pages : 466 pages 
Ma Note : ★★★★☆ 
Où le trouver : Cliquer ICI

Dès l’enfance, le terrible pouvoir de la petite Charlie s’est révélé : qu’un objet, un animal, un être humain provoque en elle la moindre crainte, la moindre tension… et il se trouve aussitôt livré aux flammes ! Aujourd’hui la douce et jolie Charlie a sept ans et le cauchemar demeure. Certes, elle sait à présent que son pouvoir est un mal qu’elle doit combattre sans relâche pour en être un jour libérée, délivrée. Alors, de toutes ses forces, Charlie lutte, mais la pulsion souvent l’emporte et déferle. Indomptable, criminelle. Et l’enfant cède au désespoir… Comment ses parents pourraient-ils lui avouer l’atroce vérité – cette imprudence fatale qu’ils ont commise avant sa naissance ? A quel destin Charlie est-elle vouée ?

J’ai trouvé Charlie hyper difficile à lire, Stephen King a le génie de savoir isoler ses personnages et de les faire souffrir avec toute la cruauté que la société et les grands groupes qui ont un gros compte en banque sont capables d’avoir. De fait, le récit nous paraît tellement crédible (un peu trop) que l’on se met vraiment dans les chaussures des héros et que c’est pas forcément des chaussures ultra confort, si vous voyez ce que je veux dire.

Le personnage de Charlie est vraiment un personnage hyper émouvant, je dis ça mais je pense la même chose de son père, qui est vraiment un papa courage qui fait vraiment tout ce qu’il peut pour sauver sa peau et celle de sa fille et surtout c’est une accusation envers les groupes pharmaceutiques qui se permettent tout et n’importe quoi comme tests moyennant un petit billet.

Charlie et son père sont doté de « pouvoirs » mais des pouvoirs envahissants qui font plus de mal que de bien et qui n’arrivent pas les aider à se sortir du pétrin (la plupart du temps du moins).

Bilan j’ai donc lu pendant plus d’un mois Charlie, non pas parce qu’il n’était pas bien mais parce qu’il était difficile à lire car trop (est-ce que ça existe ??) réaliste. Je n’ai pas grand chose à en dire cela dit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s