[Chronique] John Corey T3 : La nuit des mirages de Nelson Demille 

Nombre de tomes : 5
Genre : Thriller, Policier, Enquête
Edition : Michel Lafon
Date de sortie : 2005
Edition : paperback
Pages :  423 pages
Ma Note ★★★★★
Où le trouver : Cliquer ICI

La nuit des mirages s’inspire de faits réels : l’ explosion en plein ciel du vol 800 New York – Paris de la TWA, le soir du 17 juillet 1996, au large de Long Island.
Deux cent trente personnes Y trouvèrent la mort. Deux cents témoins, y compris mes voisins, rapportèrent qu’un filet de lumière avait surgi de l’océan Atlantique avant que l’avion ne se désintègre. Les agents gouvernementaux invoquèrent une illusion d’optique collective, une sorte de mirage dont tous auraient été la proie. Les autorités américaines conclurent donc à une défaillance technique de l’appareil, provenant de l’explosion du réservoir central.
L’enquête était close. Plus je progressais dans mes recherches, plus il me paraissait mépriser les dires de deux cents personnes certifiant qu’un projectile, missile ou autre, avait heurté l’appareil. Et puis mon instinct de romancier l’emporta.

Un roman qui surf sur la vague des attentats dans les années 2000 et qui réussit avec brio à nous intéresser à l’enquête sans verser dans le larmoyant, j’ai trouvé ça absolument superbe. Entre théories du complot ou accident on ne sait pas trop, mais ça nous donne du grain à moudre !

Le personnage principal est déjà un homme haut en couleur qui n’hésite pas à sortir des noms d’oiseaux à ses chefs, rien que ça déjà et j’étais carrément conquise ! Un homme entier, qui ne rend de compte qu’aux victimes. Moi qui n’aime pas les personnages lisses, alors là j’étais servie, car c’est tout sauf un personnage sans saveur lol.

Mais d’ailleurs tous les personnages de l’auteur sont très intéressants et pas du tout dans la caricature ou le cliché. Ils ont une identité propre et mène leur petit bout de chemin de personnage de papier à travers les quelques 400 pages et on se délecte de lire des personnalités aussi réalistes.

J’ai ensuite l’enquête très ingénieuse, extrêmement bien ficelée. Aucun détail n’est laissé au hasard et on se rend bien compte justement que le moindre détail peut compter dans une enquête et qu’il est tellement facile de passer à côté. Mais John Corey va retracer le chemin des « suspects » et va arriver à mettre la main sur un fil qui va lui permettre de détricoter toute l’enquête faite précédemment.

Et bien qu’on nous l’ait dit presque tout le long du bouquin, j’ai été surprise de la fin et si j’avais prêté un peu plus d’attention j’aurais dû le voir venir ! J’ai été époustouflé (oui rien que ça) par cette fin que nous offre sur un plateau d’argent Nelson DeMille !

2 réflexions sur “[Chronique] John Corey T3 : La nuit des mirages de Nelson Demille 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s