[Chronique] Shutter Island de Dennis Lehane

Nombre de tomes : /
Genre : Thriller
Edition : Rivages
Date de sortie : 203
Edition : paperback
Pages :  207 pages
Ma Note : ★★★★
Où le trouver : Cliquer ICI

Nous sommes dans les années cinquante. Au large de Boston, sur un îlot nommé Shutter Island, se dresse un groupe de bâtiments à l’allure sinistre. C’est un hôpital psychiatrique pour assassins. Le Marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule ont été appelés par les autorités de cette prison-hôpital car l’une des patientes, Rachel Solando, manque à l’appel. Comment a-t-elle pu sortir d’une cellule fermée à clé de l’extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Oeuvre incohérente d’une malade ou cryptogramme ? Progressivement, les deux policiers s’enfoncent dans un monde de plus en plus opaque et angoissant, jusqu’au choc final de la vérité.

J’ai lu le livre après avoir regardé le film (même si c’était il y a quelques années déjà que j’avais vu le film), je savais donc plus ou moins comment allait se terminer le film.

J’ai vraiment beaucoup aimé la plume de Dennis Lehane, elle est vraiment percutante et il a un talent certain pour installer une ambiance glaçante avec assez de suspens pour nous tenir en haleine et pas assez pour qu’on soit totalement fou pour tourner les pages (oui c’est un compliment).

Comme je vous le disais l’ambiance à une grande part dans la réussite de ce thriller psychologique ! Déjà ça se passe sur une île (ça n’est pas sans rappeler (vaguement) Alcatraz) et ensuite il y a une grosse tempête qui est de la partie et instaure un climat tourbillonnant qui fait écho à l’état confus dans lequel se trouve nos deux Marshalls qui se retrouvent dans cet hôpital psychiatrique qui à l’air bien étrange. Et surtout, Teddy qui est la proie de violentes migraines.

On découvre ce personnage, Teddy, qui est un Marshall au passé teinté de mélancolie, sa femme Dolores se rappelle à lui chaque jour avec la même intensité, une femme décédée, mais qu’il continu à aimer plus que tout au monde. Oserais-je dire, jusqu’à perdre la raison ?

Cependant, j’ai quand même été surprise de la fin (Je suis vraiment nulle comme, enquêtrice, vraiment ne m’engagez jamais pour résoudre un crime lol). J’ai beaucoup aimé découvrir la version de Teddy sur ce qui est arrivé dans son passé. Vraiment c’est une fin en apothéose !!

8 réflexions sur “[Chronique] Shutter Island de Dennis Lehane

  1. Je n’ai jamais vu le film car les gens disaient que c’était un peu dur à comprendre, que la fin était une fin assez ouverte (les avis dessus divergent un peu), j’ai le livre dans ma pal depuis des années mais il n’en ai jamais sorti 😂

    Aimé par 1 personne

    1. Le livre étant fidèle au film les événements sont donc les mêmes !
      C’est un thriller psychologique dont effectivement ça fait un peu travailler le cerveau mais c’est vraiment une belle histoire !
      C’est une fin ouverte euh oui et non !
      Disons que la fin est un peu frustrante 😂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s