[Chronique] Myron Bolitar T2 : Balle de match de Harlan Coben

Nombre de tomes : 11
Genre : thriller, enquête
Edition : Pocket
Date de sortie : 2005
Edition : Poche
Pages :   406 pages
Ma Note : ★★★★★
Où le trouver : Cliquer ICI

Chronique du T1 : ICI

Dans le monde du tennis professionnel, certains n’hésitent pas à remplacer la balle jaune par une autre d’un plus petit calibre aux effets mortels. Comme celle qui a mis définitivement fin à la carrière de l’ancienne championne Valérie Simpson par exemple. 
Pour l’agent sportif Myron Bolitar, c’est une nouvelle enquête semée d’embûches qui commence. Qui avait intérêt à tuer Valérie ? Et pourquoi celle-ci a-t-elle cherché à le joindre la veille de son assassinat, après un long silence ? Quel rapport enfin entre elle et le protégé de Myron, Duane Richwood, la star montante de la raquette américaine ? 
Personne ne semble très enclin à répondre à ces questions. Alors quand la mafia et un sénateur véreux s’en mêlent, Myron comprend que le jeu va être décisif…

Et voilà deux ans après je reprends cette série avec Myron Bolitar et ça m’a fait très plaisir de me replonger dedans !! Comme la première fois j’ai eu cette impression que le livre était très macho (macho man) pour pas dire sexiste …

Le personnage de Myron m’a un peu saoulée dans ce tome là … C’est le genre de mec blasé qui roule un peu des mécaniques pour se donner un genre (c’est l’impression que ça donne) et qui fait une enquête pour découvrir qui a tué une joueuse de tennis. Ex-sportif, ex-agent du FBI et apparement dans ce tome là il peut aussi être avocat … C’est donc l’équivalent masculin de Barbie il semblerait !

Si je n’ai pas été charmé par le personnage principal il n’en est pas de même pour Esperanza et Win que j’ai adoré ! L’une est une perle qui sait tout faire et qui est d’une malice et d’une ruse que j’apprécie grandement chez un personnage, l’autre est un bourgeois qui est un véritable couteau suisse, il a des manières un peu expéditives, mais ça reste rafraichissant !

L’enquête en revanche était un peu ennuyeuse, vraiment j’en avais rien à faire de savoir qui était le tueur et pourquoi il avait commis son crime …

Et bien entendu comme dans le tome précédent j’ai adoré l’humour présent dans le livre, vraiment ça fait un bien fout d’avoir de l’auto dérision et des personnages qui ne se prennent pas (ou peu) au sérieux.

Bilan, c’est une bonne lecture, mais sans plus !

2 réflexions sur “[Chronique] Myron Bolitar T2 : Balle de match de Harlan Coben

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s