[Chronique] L’Apothicaire de Henri Loevenbruck

Nombre de tomes : /
Genre : Thriller historique
Edition : J’ai lu
Date de sortie :  2013
Edition : Poche
Pages :  794 pages
Ma Note : ★★★★
Où le trouver : Cliquer ICI

« Il vécut à Paris en l’an 1313 un homme qui allait du nom d’Andreas Saint-Loup, mais que d’aucuns appelaient l’Apothicaire, car il était le plus illustre et le plus mystérieux des préparateurs de potions, onguents, drogues et remèdes… » Un matin de janvier, cet homme découvre dans sa boutique une pièce qu’il avait oubliée… Il comprend alors que jadis vivait ici une personne qui a soudainement disparu de toutes les mémoires. L’Apothicaire, poursuivi par d’obscurs ennemis, accusé d’hérésie par le roi Philippe le Bel et l’Inquisiteur de France, décide de partir jusqu’au mont Sinaï. Entre conte philosophique et suspense ésotérique, L’Apothicaire est une plongée vertigineuse dans les mystères du Moyen Age et les tréfonds de l’âme humaine.

Malgré les 800 pages c’est un roman qui est très intéressant et c’est un véritable page turner ! Je lis beaucoup de pavé et il y a toujours un moment qu’on trouve long où un moment où on perd un peu d’intérêt pour le livre avant de la finir. Avec L’apothicaire c’est tout l’inverse, le début prend son temps (attention ce n’est pas long à démarrer) pour bien nous poser les bases du roman, le caractère des personnages pour que l’on comprenne bien la suite.

On connait tous une personne qui d’apparence est un peu sérieuse voir carrément froide, mais qu’une fois qu’on l’a connait on s’aperçoit que c’est une personne au grand coeur, c’est la définition du personnage principal Andreas, charitable et très audacieux pour son époque, en somme c’est une personne moderne, puisque pour l’an 1300 on pourrait aisément le considéré comme un hérétique et quelqu’un qui refuse le système des classes puisqu’il respecte les prostituées là ou la société ne les traitent pas bien. Il respecte la femme, il méprise les riches et les religieux.

Les autres personnages principaux sont aussi très attachant, Aalis le personnage féminin secondaire est aussi très « moderne » dans sa façon de penser et d’agir, je trouve. Elle prend son destin en main Et n’a pas peur d’aller en dehors de sa zone de confort et partir seule sur les routes pour suivre son but. Bon, parfois je la trouve très naïve et qu’elle fait vraiment trop confiance, je ne suis pas certaine que pour la période, une jeune fille n’aurait pas été plus prudente qu’on nous la présente et surtout j’ai trouvé qu’elle avait une chance incroyable compte tenu de tout ce qu’il lui arrive.

D’ailleurs tout au long du périple, les personnages, ont une chance extraordinaire. Ils arrivent toujours à s’en sortir, c’est la fois très peu crédible, mais c’est incroyablement satisfaisant. Il est donc difficile de s’ennuyer pendant ses 800 pages tellement il se passe de choses.

On sent que l’auteur a fait un gros travail de documentation afin de bien maîtriser son sujet, il m’a parfois un peu rappeler le style de Dan Brown, qui est aussi un auteur qui fait intervenir l’histoire dans ses romans. Dans L’apothicaire, l’histoire à cependant une place beaucoup plus importante puisqu’on pourrait presque l’associer à un cours d’histoire (un cours intéressant cela dit lol). Je suis plus du style à aimer l’aspect thriller qu’historique en général donc c’est un livre qui saura, assurément, ravir les deux camps.

Le petit défaut du roman c’est qu’on sait plus ou moins comment va se finir le livre, au vu de la chance insolante dont nos personnages, s’en sorte constamment, mais surtout je trouve qu’on n’a pas vraiment la réponse notre principale question.

Bilan de cette lecture, c’est plus un roman d’ambiance qui nous plonge dans une période historique qu’un vraiment thriller historique où il y a une résolution claire et nette à la fin. Il n’empêche que ça n’en reste pas moins un excellent moment de lecture.

5 réflexions sur “[Chronique] L’Apothicaire de Henri Loevenbruck

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s