[Chronique] Le chant de l’assassin de R.J. Ellory

Nombre de tomes : /
Genre : Drame, Histoire de famille
Edition : Mon poche
Date de sortie : 9 octobre 2020
Edition : poche
Pages :  552 pages
Ma Note : ★★★★★
Où le trouver : Cliquer ICI

Tout le monde a un secret.

Condamné pour meurtre, derrière les barreaux depuis plus de vingt ans, Evan Riggs n’a jamais connu sa fille, Sarah, confiée dès sa naissance à une famille adoptive. Le jour où son compagnon de cellule, Henry Quinn, un jeune musicien, sort de prison, il lui demande de la retrouver pour lui donner une lettre. Lorsqu’Henry arrive à Calvary, au Texas, le frère de Riggs, shérif de la ville, lui affirme que la jeune femme a quitté la région depuis longtemps, et que personne ne sait ce qu’elle est devenue. Mais Henry s’entête. Il a fait une promesse, il ira jusqu’au bout. Il ignore qu’en réveillant ainsi les fantômes du passé, il va découvrir un secret que les habitants de Calvary sont prêts à tout pour ne pas voir divulguer.
Avec ce retour aux sources qui évoque par bien des aspects Seul le silence, R. J. Ellory nous livre un roman magistral, d’une puissance émotionnelle rare. Un de ses plus humains, un de ses plus sombres aussi.

Je ne comprends pas comment ce roman puisse être dans la catégorie « thriller » sur Livraddict, car c’est pour moi de l’histoire de famille des Riggs … Et je ne l’aurais peut-être pas commencé si on m’avait vendu ça comme « histoire famille » …

Ce roman démontre à merveille comment les êtres humains font absolument tout ce qui est en leur pouvoir pour se rendre malheureux. Faire des choix par dépit et par peur de se lancer des défis. Ne pas essayer et le regretter toute sa vie. Balayer les petits tracas en les chants sous le tapis. Il semble que pas un seul des personnages du roman ne soit pleinement heureux … Ce qui par conséquent ne m’a pas permis d’apprécier ma lecture à sa juste valeur puisque c’est un récit de qualité.

R.J Ellory est un auteur que j’ai découvert en lisant le roman et on peut dire qu’il sait maintenir un suspens contant sur l’histoire et sur l’avenir des personnages. Il y a une ambiance très particulière puisque ça se passe dans les années 50 puis 70 en fonction des personnages. Il y a donc un petit côté rétro de l’Amérique profonde où les gens ne sortent pas de leur zone de confort qui se trouve être l’endroit où ils sont nés. Un univers un peu figé et désuet qui se déguste entre quelques notes de musique et de whisky.

C’était, en ce qui me concerne, une lecture sympa mais sans plus ^^

3 réflexions sur “[Chronique] Le chant de l’assassin de R.J. Ellory

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s