Interview de Yannick Giammona

Bonjour les bouquivores,

Nouvelle journée en confinement et c’est également une nouvelle interview que je vous propose aujourd’hui. Et cette fois-ci c’est Yannick Giammona qui s’essaye à l’exercice, il m’a fait assez confiance pour répondre aux questions ci dessous.

  • Pouvez-vous vous présentez, nous parler un peu de vous ? (Par exemple vos études, métier, passions, …ect)

Je m’appelle donc Yannick Giammona, je suis originaire de Gironde même si depuis quelques années je vis en région parisienne, dans le 91. J’ai fait des études de langues, puis j’ai passé le diplôme de professeur des écoles. Après 6 années dans l’enseignement, j’ai décidé d’arrêter pour diverses raisons. Cela m’a donné du temps pour m’adonner à ma passion pour l’écriture, même si j’ai dû trouver un travail salarié car à ce jour, je ne gagne pas ma vie avec ça. En ce qui concerne mes autres passions, j’adore la radio et je suis animateur pour une webradio basée à Bordeaux (vive internet pour tout faire à distance) et je suis un fan de tennis également.

  • Depuis quand écrivez-vous ?

Depuis très longtemps, quand j’étais enfant j’adorais les exercices de poésie ou de rédaction à l’école, qui m’ont permis de m’exprimer pour les premières fois. Ensuite, à l’Université, j’ai continué à écrire des petites nouvelles sans pour autant penser à les publier. C’est quand j’ai arrêté d’enseigner que j’ai vraiment eu l’envie de voir mes textes publiés.

  • Avez-vous un petit rituel d’écriture ? (Mug de Thé, café, Musique, …ect)

J’écris le plus souvent le matin, car c’est le moment où je me sens le mieux pour écrire. Pas de musique, ça pourrait me déconcentrer, mais une tasse de café est indispensable. Sinon, j’écris environ 45 minutes / une heure d’une traite, en laissant sortir les idées comme elles viennent. Ensuite, je relis ce que j’ai écrit pendant ce temps d’écriture et je corrige les fautes de frappe, d’orthographe et de syntaxe.

  • Quand trouvez-vous le temps d’écrire ?

Tout dépend des périodes. Quand je travaille, j’ai le lundi en jour de repos fixe et des horaires qui varient donc ça peut changer. J’ai dit me sentir mieux pour écrire le matin mais si je suis au travail le matin, j’essaie d’écrire un peu entre midi et deux ou le soir en rentrant. L’important étant, selon moi, d’écrire un peu tous les jours quand je suis en période de rédaction pour une nouvelle ou un roman. Cela permet de ne pas se perdre dans l’histoire qu’on écrit et de mieux progresser.

Double Face, un thriller à vous couper le souffle !

Un matin du mois d’avril, André se promène sur les bords d’une plage d’Hendaye. Il trouve un homme, seul et inconscient, échoué sur le sable.

Médecin à la retraite, André recueille cet homme et s’empresse de le soigner. Il découvre alors que l’inconnu ne se rappelle de rien. Mis à part son prénom.

Et vous ? Souhaitez-vous être embarqué dans ce récit afin d’ouvrir de nouvelles perspectives ? Laissez-vous embarquer, vous ne serez pas déçus !

Centres d’intérêt de Double Face :

1. Un thriller à couper le souffle, avec des rebondissements incroyables.
2. Un livre qui aborde le sujet de la perte de mémoire et de la perte d’un membre de sa famille.
3. Une histoire d’amitié qui se soldera par une trahison et une déception.

  • Quel a été le cheminement qui vous a mené à la publication de vos écrits ? A l’auto-édition ?

Comme évoqué plus haut, quand j’ai arrêté d’enseigner je me suis dit qu’il était peut-être temps de m’adonner à cette passion et de voir ce que ça pourrait donner d’être publié. En fouillant sur internet et les réseaux sociaux, j’ai vite vu que trouver une maison d’édition serait difficile, et que leurs conditions ne me correspondaient pas. C’est donc naturellement que je me suis tourné vers l’auto-édition, par désir de rester libre de ce que je fais, de comment je le fais et de quand je publie mes textes. L’idée, pour mon premier livre, était de tester ce que ça donne, sans vraiment savoir où j’allais. Le résultat a été honorable et j’en ai été satisfait, raison pour laquelle je suis encore en auto-édition à ce jour.
Petite précision : j’ai arrêté d’enseigner il y a quatre ans, en mars 2016 et j’ai publié mon premier livre en mai 2017.

  • Avez-vous un livre qui a changé votre vie ? (En tant qu’auteur ou lecteur)

En tant que lecteur, plusieurs livres ont laissé une empreinte dans ma tête et m’influencent plus ou moins dans mon travail d’auteur. Je pense au « Petit Prince » ou à « 1984 », par exemple. Ou encore à « L’Alchimiste » de Paulo Coelho. J’adore plein d’autres livres, comme les Sherlock Holmes mais ceux qui ont le plus d’impact sur mon travail d’auteur sont certains romans de Stephen King. Je suis un fan absolu de King et étrangement (c’est sarcastique…) j’écris un peu dans le même genre que lui. Je ne pense pas que ce soit anodin et même si je suis loin d’avoir son talent et de faire la même chose que lui, on peut ressentir cette influence dans ce que j’écris.

  • Pouvez-vous nous présenter vos deux livres, à savoir Double Face et le recueil de nouvelles Des Aventures Hors du Commun ?

En mai 2017, je me suis d’abord lancé en sortant un recueil de trois nouvelles intitulé « Des Aventures Hors du Commun ». J’avais écrit ces trois nouvelles depuis que j’avais arrêté l’enseignement, donc j’ai décidé de les publier. Les deux premières sont plutôt dans un genre fantastique, dans le sens où ce sont des gens normaux à qui il arrive des événements hors du commun. Pour la troisième, on glisse doucement vers le thriller, un autre genre de prédilection pour moi…

Ensuite, en décembre 2018, j’ai publié mon premier roman, « Double Face ». Il s’agit d’un thriller avec une bonne dose de suspense, où on suit un personnage pris d’amnésie suite à un événement particulier… Nous allons donc le suivre dans sa quête de vérité, aidé par un autre personnage important de ce roman (j’ai peur d’en dire plus et de tout dévoiler…).

J’aimerais aussi préciser que j’ai publié une nouvelle en format numérique qui est disponible gratuitement sur Amazon et Kobo, en septembre 2019. Il s’agit d’une histoire qui fera réfléchir le lecteur sur notre utilisation du smartphone, omniprésent dans nos vies aujourd’hui…

  • Ce sont deux genres assez différents d’où provient l’inspiration ?

Ce n’est pas facile à expliquer, mais l’inspiration vient de mes lectures, des films ou séries que je regarde ou tout simplement… De mon imagination. Quand je pense à un récit, il m’importe peu que le sujet ait déjà été traité ou pas. Ce qui m’intéresse, c’est plutôt de le traiter selon un angle, un point de vue qui n’a pas encore été fait.

Pour le roman « Double Face », par exemple, certaines personnes en lisant la 4ème de couverture pensent que c’est du policier, mais pas du tout ! Pourquoi ? Parce qu’on ne se centre pas sur une enquête policière mais sur les sentiments et les pensées des personnages principaux.

  • Avez-vous d’autres projets d’écriture ? 

Je travaille actuellement sur mon deuxième roman, que je prévois de sortir au mois de juin. Si tout va bien. Avec la situation compliquée que l’on vit tous à travers le monde, je préfère ne pas trop m’avancer. On verra. Ce roman sera en quelque sorte la suite de la première nouvelle du recueil « Des Aventures Hors du Commun », en tout cas il en reprend les principaux personnages. Je n’en dis pas plus, mais j’invite les gens qui liront cette interview à me suivre sur les réseaux sociaux, je commence à laisser traîner quelques indices ici et là…

Au plaisir d’échanger avec vous d’ailleurs à ce sujet ou sur mes autres livres ! En tout cas, merci pour cette interview, c’était très plaisant d’y répondre.

Vous pouvez retrouver l’auteur sur les réseaux sociaux :

3 réflexions sur “Interview de Yannick Giammona

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s