Interview d’Oliver Krauq

Bonjour les livraddicts,

Nous sommes en pleins confinement et donc j’ai décidé de relancer les interviews et aujourd’hui c’est Oliver Krauq qui s’y prête avec grand plaisir, pouvons faire découvrir son métier d’auteur.

Je vous laisse également découvrir sa plume avec les 3 tomes des Chroniques d’une autre réalité. 

Bonne lecture et bon confinement 😉

Oliver Krauq (profil et blog)

  • Pouvez-vous vous présentez, nous parler un peu de vous ? (Par exemple vos études, métier, passions, …ect) 

Pour les études, c’est assez court, je n’en ai pas fait. J’ai commencé à travailler vers 20 ans après avoir fait le service militaire (ouais, j’ai l’âge d’y avoir eu droit ^^). J’ai eu pas mal de jobs, dans différents domaines, et j’ai chaque fois appris beaucoup de choses, que cela soit de la vie ou des humains. Je ne vais pas m’étendre ni détailler.

Pour les passions ? alors là… tout ce qui concerne l’imaginaire, que ce soit cinématographique puisque je vais au cinéma une à deux fois par semaine depuis l’adolescence (donc les années 80), télévisuelle avec les séries, et bien sûr les livres, beaucoup de livres. Tout ce qui alimente mon monde intérieur, je vis beaucoup dans ma tête ^^

Les voyages : si je n’ai aucun voyage prévu dans les mois qui viennent, c’est un cauchemar, c’est vital pour mon équilibre. La situation actuelle et le confinement m’en a fait annuler deux et je n’attends que la fin de la crise du coronavirus pour vite en réorganiser un gros ! 

Je vais arrêter là sur les passions, sinon cela risque de devenir ennuyant 😊

  • Depuis quand ecrivez-vous ?

Depuis une dizaine d’années. J’avais toujours griffonné lorsqu’il y avait un bouleversement dans ma vie, rupture amoureuse par exemple, mais j’ai commencé à écrire des histoires seulement depuis 10 ans.

  • Quel a été le déclic pour se lancer dans l’écriture et plus particulièrement dans l’auto édition ?

Après avoir écrit quelques nouvelles, puis les avoir corrigées, réécrites, plusieurs fois, trop de fois même, et je suis arrivé à un résultat surprenant : quand je les relisais, je n’arrivais pas à croire que c’était moi qui les avais écrite, comme si je regardais le travail de quelqu’un d’autre, quelqu’un qui sait écrire, mais cela ne pouvait pas être moi.

J’ai alors décidé de faire une formation en écriture auprès d’un organisme (Désir d’écrire), chez moi en Suisse. Il s’agissait de modules de cours par correspondance avec des exercices pour toucher tous les domaines, comme écrire un dialogue de pièce de théâtre, une notice pour un objet à monter, un manuel d’un sujet qu’on adore etc… une formation prévue pour tous les métiers d’écritures, car les livres ne représentent qu’une faible proportion de tout ce qui s’écrit dans le monde. A la fin, j’ai dû envoyer un travail à mon coach littéraire qui l’a évalué. Il m’a donné son avis, qui a été très positif, lui-même était auteur et vivait de sa plume. Il m’a poussé en m’assurant que j’avais le potentiel pour intéresser des lecteurs dans mon domaine. C’est lui qui m’a parlé de l’auto édition, je me suis renseigné et je me suis lancé.

  • Avez-vous un petit rituel d’écriture ? (Mug de Thé, café, Musique, …ect)

J’aime bien un bon verre de whisky écossais lorsque j’écris le soir. Heureusement que je n’écris pas tous les soirs, sinon je deviendrais vite fait alcoolique. J’aime bien avoir un fond musical, mais il faut que cela soit uniquement instrumental, comme des musiques de films, ou de l’électro, mais surtout pas de chansons, sinon je ne peux pas m’empêcher de chanter moi-même. J’en perds ma concentration et provoque un orage dans la foulée 😊

  • Quand trouvez-vous le temps d’écrire ?

J’ai la chance de ne pas avoir de contrainte professionnelle, c’est donc vraiment lorsque ma tête me dit que c’est le moment.

  • Avez-vous un livre qui a changé votre vie ? (En tant qu’auteur ou lecteur)

Oui. Marche ou Crève (The Long Walk en VO) de Stephen King. J’ai lu ce livre des dizaines de fois, quelque fois deux ou trois fois d’affilée. Ce livre, qui n’est pourtant pas un chef d’œuvre, me fascine. Il me déclenche tellement de sentiments, de sensations, d’émotions… il régule mon moral et me pousse à toujours avancer, comme les protagonistes. Je pense que c’est le fait qu’il n’y ait pas de « ligne d’arrivée » définie qui oblige à avancer sans savoir quand on peut ou doit s’arrêter. Et sans deadline, on fait toujours le pas de plus, même s’il est douloureux ou semble impossible, puis le suivant. Sans parler de tout ce qu’il y a en chemin…C’est plus qu’un livre de chevet, c’est un livre de vie. Je pourrais en parler pendant des heures.

Lien Amazon du Tome 1 : ICI
Lien Amazon du Tome 2 : ICI
Lien Amazon du Tome 3 : ICI

*Egalement disponible sur Kobo

Résumé du T1 :
Avez-vous déjà remarqué des choses étranges que vous ne pouvez pas vous expliquer ? cette impression de malaise le soir en allant au fond du jardin, en vous rendant à la cave ou au grenier ? cette sensation d’être observé ? pourriez-vous jurer que les personnes que vous croisez tous les jours sont normales ? peut-être sont-elles maléfiques ? peut-être risquez-vous votre vie à chaque seconde sans le savoir ?

Il existe une autre réalité qui se confond dans la vôtre et les premières altérations ont été observées et sont relatées dans ce recueil ! Treize nouvelles fantastiques, macabres et sinistres, qui vous feront regarder le monde qui vous entoure sous un angle nouveau. N’oubliez pas trop vite les personnages que vous allez rencontrer, cette autre réalité évolue en permanence et certains réapparaîtront dans un avenir proche. Peut-être vont-ils même interagir ensemble.

  • Pouvez-vous nous présenter les Chroniques d’une autre réalité ?

Les Chroniques sont un concept qui s’est développé après le premier tome, qui devait être unique. Lorsque je l’ai sorti, il représentait simplement un recueil de mes premières histoires (celles dont je parle plus haut). Mais il a reçu un écho auprès des lecteurs auquel je ne m’attendais pas. Comme j’avais un projet de roman sur l’Apocalypse (revu à ma sauce, bien sûr), j’ai décidé de faire la jonction entre mon recueil et ce projet. J’ai repris les personnages, les lieux ou les situations des nouvelles du premier tome qui méritaient d’être développés pour créer un puzzle où tout s’entrecroise pour obtenir un tableau cohérent qui s’enrichit après chaque histoire. Et une fois tout ce travail mis en place, ce qui m’a pris beaucoup de temps pour être sûr que tout fonctionnait, sans erreurs et avec des indices disséminés dans chaque nouvelle qui sont toutes liées d’une façon ou d’une autre entre elles, j’ai écrit le tome 3, sous la forme d’un roman pour conclure l’histoire. C’est une expérience différente pour les lecteurs. Je ne savais pas si cela prendrait car chaque nouvelle à un ton différent, mais à l’usage, il est rare qu’un lecteur lise le premier tome sans rapidement se procurer les deux suivants. Pour ma plus grande joie évidemment 😊

  • D’où provient l’inspiration, en ce qui concerne cette série ?

Mon inspiration vient des films d’horreur ou fantastique dont je raffole depuis plus de trente ans, des séries aussi, et d’auteurs comme Stephen King, Poe, Lovecraft, Anne Rice, bref, tout ce qui touche encore une fois le fantastique ou l’horreur. 

  • Avez-vous d’autres projets d’écriture ?

Je suis en train de terminer un roman qui se déroule en Ecosse, pays dont je suis tombé amoureux il y a quelques années. Il s’agit de l’histoire d’un journaliste français qui est contraint par son patron à se rendre à Fort Augustus, la ville la plus au sud du Loch Ness, afin d’écrire un énième dossier sur le monstre après qu’un touriste japonais ait pris un cliché qui relance le mythe. Il va alors découvrir l’Ecosse, Edimbourg et les highlands, les écossais ainsi que les mythes et légendes du pays. Mais c’est une histoire fantastique / horreur, ce n’est pas un guide touristique même si j’accompagne le lecteur dans la découverte de l’Ecosse.

Ensuite, j’ai quelques idées, dont une qui se détache, cette fois dans le domaine de la science-fiction, mais j’aimerai bien écrire aussi des tranches de vies des personnages des Chroniques, certains méritant d’être développés puisqu’ils ont une vie très… longue. 

  • Un dernier mot pour vos lecteurs ?

Je les remercie chaque fois que je le peux, je suis toujours étonné du retour qu’ils font de mes histoires et je suis heureux de leur donner des sensations et des émotions. J’ai commencé à écrire pour moi, mais ils sont maintenant le moteur de ma motivation et j’espère continuer de les faire rêver. Encore merci à eux et… MERCI 😊

Vous pouvez retrouver l’auteur sur les réseaux sociaux :

Twitter : https://twitter.com/OliverKrauq

Facebook : https://www.facebook.com/OliverKrauq/

Instagram : https://www.instagram.com/oliverkrauq/

Et mon site : https://oliverkrauq.com/

J’ai aussi un site de reviews de films, mais même s’il y  beaucoup d’articles, cela fait presque un an que je n’ai rien posté : https://reviews.oliverkrauq.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s