[Chronique] Avant de partir de Stéphan Turek (GRATUIT)

Nombre de tomes : /
Genre : Fantastique, Suspense
Edition : /
Date de sortie : 2018
Edition : pdf
Pages :  200 pages (environ)
Ma Note : ★★★★
Où le trouver : Cliquer ICI

Enzo Laville est mort. Enfin pour la médecine, parce que lui se sent bien vivant. Devenu une curiosité pour la science, il n’a que faire des sollicitations dont il fait l’objet depuis son réveil. Ce qui lui importe avant toute chose : retrouver la femme qu’il aime.

J’avais lamentablement effacé le mail de l’auteur donc en débutant cette lecture je ne me souvenais plus de comment il m’avait été présenté. Simplement que si j’aimais le thriller, je pourrais aimer Avant de partir.

Le gros point fort de l’ouvrage c’est clairement le suspens, en effet pendant toute ma lecture je n’ai eu de cesse de me poser des questions, d’émettre des hypothèses pour bien entendu me retrouver complètement à côté de la plaque (c’est une habitude me direz-vous lol !). A la manière du morceau In the hall of the mountain king composé par Edvard Grieg pour la pièce Peer Gynt, le récit ne cesse d’aller crescendo en intensité et suspens, à tel point qu’on ne cesse de vouloir arriver à la fin sans plus attendre.

Là où le bât blesse, c’est que le roman est un peu long à démarrer, mais pourtant c’était nécessaire pour poser les bases et surtout pour ajouter du crédit aux personnages par la suite. Et tout du long jusqu’aux deux tiers, on a une impression de lenteur qui est peut-être qu’illusoire, car c’est le coeur de l’histoire et qu’on en a besoin pour comprendre le final …

J’ai eu un peu de mal à comprendre l’attitude de la femme d’Enzo qui se retrouve avec un intrus dans son appart, mais ne fait pas appel aux flics … inimaginable pour moi de laisser quelqu’un s’introduire chez moi et de ne pas directement aller au commissariat le plus proche. Ma foi on dira que c’est le manque de sommeil et les vapeurs d’alcool des nombreuses soirées qui embrouille son esprit ^^

Les citations d’Avant de partir

Même s’il le perd il voudrait éviter de foutre lamentablement la balle dans le bas du filet ou trois mètres en dehors des limites du terrain. Perdre oui, mais dignement si possible. Il essuie la sueur qui coule dans ses yeux avec le dos de sa main ey il s’applique pour réussir son service.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s