[Chronique] Les catilinaires d’Amélie Nothomb

Nombre de tomes : /
Genre : Contemporain
Edition : Albin Michel
Date de sortie : 1996
Edition : paperback
Pages :  210 pages
Ma Note : ★★★★★
Où le trouver : Cliquer sur l’image ci-dessus

La solitude à deux, tel était le rêve d’Emile et de Juliette.
Une maison au fond des bois pour y finir leurs jours, l’un près de l’autre. Etrangement, cette parfaite thébaïde comportait un voisin. Un nommé Palamède Bernardin, qui d’abord est venu se présenter, puis a pris l’habitude de s’incruster chez eux chaque après-midi, de quatre à six heures. Sans dire un mot, ou presque. Et cette présence absurde va peu à peu devenir plus dérangeante pour le couple que toutes les foules du monde…

64356924_10219497794898741_5691892524122112000_n

Ceci est mon premier livre d’Amélie Nothomb, que j’ai trouvé au détour d’une boîte à livre, j’ai donc décidé de me jeter à l’aventure.

Quelle étrange lecture, je ne sais pas quoi en penser, ni bon, ni mauvais, je peux toute fois dire, c’était que c’est une lecture assez malaisante. On ressent une grosse gêne durant les 210 pages, sans pour autant s’empêcher de tourner les pages.

Je sais pas si c’est la patte de l’autrice d’écrire des livres « précieux » en tout cas il est clair que je ne risque pas de l’oublier de sitôt, après tout c’est peut-être ça la définition d’un bon livre : un livre marquant !

Je n’ai pas compris les personnages … Se sont des gens polis, peut-être un peu trop. Et c’est qu’en ce qui me concerne je suis plutôt du genre perso, à penser à moi avant les autres quitte à paraître froide, malpolie ou encore autoritaire. Et je peux avouer que du coup je n’ai pas compris que ces gens laisse cet intrus s’incruster chez eux de 4h à 6h et surtout qu’ils ne se renseigne pas auprès des anciens propriétaires de la maison ou des habitants du villages pour savoir qui est cet étrange Mr Bernardin qui s’invite chez eux … J’ai trouvé ça aberrant !

La politesse est donc un danger, qui peut rendre fous ! Et c’est un roman qui m’a fait penser à un de mes amis, qui se laisserait sans doute faire un peu de la même façon que nos protagoniste, j’ai trouvé ça à la fois drôle et tragique !

Les citations de Les catilinaires

△ Il y a des maisons qui donnent des ordres. Elles sont plus impérieuses que le destin : au premier regard, on est vaincu. On devra habiter là.

△ Affronter un bavard est une épreuve certes. Mais que faire de celui qui vous envahit pour vous imposer son mutisme ?

12 réflexions sur “[Chronique] Les catilinaires d’Amélie Nothomb

  1. Comme je te le disais, tu n’as pas choisi le plus simple pour commencer Nothomb, c’est un de ses plus bizarre (même si bizarre est sa marque de fabrique).
    Je ne sais pas si tu vas continuer à la lire, mais je te conseille d’enchainer avec une de ses autobiographie romancées, c’est bizarre mais moins dérangeant^^

    Aimé par 1 personne

      1. Honnêtement, Métaphysique des tubes était mon préféré quand je la lisais encore. C’est une autobio romancé mais totalement fictionnelle vu que ça parle des premiers temps de sa vie et totalement loufoque comme elle sait le faire^^
        Dans ses fictions pures, j’ai aimé Robert des noms propres et Hygièene de l’assassin (mais glauques), Antechrista (mais dur) et Acide sulfurique (mais très dur). ^^

        Aimé par 1 personne

  2. J’adore le style de cette autrice de sa plume à son imaginaire loufoque, mais je peux comprendre que ça ne convienne pas à tout le monde 🙂
    Ce roman n’est pas mon préféré, mais tu m’as fait sourire dans ta chronique, car j’aurais tendance à m’identifier aux personnages (en moins pire quand même) et à ton ami. Un peu bonne patte parfois ce qui fait que j’ai déjà eu le cas d’un squattage abusif de la part de la petite copine d’un ami qui venait presque tous les jours chez moi en fin d’après-midi et qui insistait lourdement pour que je l’aide dans ses trucs à rendre pour la fac alors que je n’y connaissais rien à son domaine…

    Aimé par 1 personne

      1. Mes deux meilleurs amis sont dans le même cas que toi, et les deux ont eu une éducation du style à mettre la politesse sur un pied d’estale. Et selon eux la politesse implique de rendre service aux autres … Bref parfois il vaut mieux être égoïste et malpoli pour vivre libre 😅

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s