[Chronique] Laissez-moi faire de Gélou Morel

Nombre de tomes : /
Genre : Chick-lit, Feel Good, Enquète
Edition : Marivole
Date de sortie : 10 mai 2019
Edition : paperback
Pages :  224 pages
Ma Note : ★★★★
Où le trouver : Cliquer sur l’image ci-dessus

À 17 ans, Gélou a gagné la célébrité et la fortune en interprétant le rôle principal d’une série télévisée pour adolescents. Oui, mais aujourd’hui, elle a 30 ans. La série s’est arrêtée, Gélou a dépensé tout son argent (avec l’aide des impôts) et ceux qui se souviennent d’elle trouvent qu’elle a beaucoup vieilli… depuis ses 17 ans ! Devrait-elle se résigner à être démodée prématurément ? Ce n’est pas son style ! Pour reconquérir le succès, elle est prête à tout ! Vraiment tout ! Y compris reprendre au cinéma le rôle qui l’avait rendue célèbre 13 ans plus tôt ! Et même, partager l’affiche avec Sophie Sagnet, la garce qui lui a pris l’homme qu’elle aimait, juste parce qu’il était un journaliste influent ! La confrontation des deux femmes s’annonce difficile, certes ! Mais il en faudrait davantage pour effrayer Gélou… Qui ne s’aperçoit même pas qu’elle se précipite et nous entraîne à sa suite dans une cascade d’aventures improbables, entre suspense et fous rires !

62253454_10219425814259270_6133122395705180160_n

┌─────❁༺─────┐

Un immense merci aux éditions Marivole pour l’envoi surprise de ce roman en service presse !

└─────❁༺─────┘

Je me suis enchaînée les lectures girly ces derniers temps et j’étais du coup bien contente de rajouter celle-ci à ma petite liste de lecture de juin.

L’autrice écrit sous le pseudonyme de Gélou Morel, et rien que ça, j’ai trouvé cela fort intriguant et intéressant, notre héroïne se prénomme elle aussi Gélou … Mmmmh ! Coïncidence ? Je ne crois pas ! Peut-être était-ce autobiographie (Ouiiiii je suis en mode investiguatrice de pacotille, et alors ?).

Quoi qu’il en soit, j’ai bien aimé cette héroïne stéréotypé croqueuse de diamant mais qui est également une vraie bosseuse et que les gens pensent sans talent, elle se démène pour réussir dans le métier du show-business, pour reconquérir l’homme qu’elle aime et dans la vie tout court.

Le personnage de Frédéric est absolument détestable et j’ai adoré détester son personnage, il cristallise à lui seul tous les défauts de la profession du show-business.

J’ai également beaucoup aimé le ton et l’humour du roman et j’ai passé un chouette moment aux côtés de Gélou et de Sophie la pimbêche.

Les citations de Laissez-moi faire

Il est évident qu’un homme qui se tient informé des derniers parfums de préservatifs passe plus de temps au lit que sur les parcours de golf !

C’est le dernier sujet qui les excite, les fait rire et leur rappelle au passage qu’eux, les hommes, appartiennent à l’élite de l’humanité puisque, même lorsqu’ils sont mal habillés, pas rasés, et à moitié saouls, ils peuvent encore se permettre d’évaluer les filles et décider desquelles ils veulent.

Publicités

8 réflexions sur “[Chronique] Laissez-moi faire de Gélou Morel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s