[Chronique] La Neste Funeste de Camille X. Morgan

Nombre de tomes : 2
Genre : Aventure, Enquête, Suspens
Edition : Auto-édité
Date de sortie : 24 mai 2019
Edition : ebook
Pages :   pages
Ma Note : ★★★★★
Où le trouver : Cliquer sur l’image ci-dessus

Ma chronique du T1 : ICI
L’interview de l’auteur pour le T1 : ICI

Avril 1890 – Depuis les événements de l’Exposition universelle, la Demoiselle Dynamite a disparu sans laisser aucune trace. Mais depuis quelques jours, la voilà qui reparaît pour des vols loin de ses habitudes, sans envergure qu’elle signe d’une carte.
Durant l’année écoulée, Camille a préféré mener une vie tranquille loin des sensations fortes et elle ne sait pas qui commet ces larcins en son nom.
Cette course pour démasquer l’imposteur s’arrête aussi brutalement qu’elle a commencé, quand la jeune femme dé-couvre que l’Horloge de la XIIIe Heure a été dérobée avec fracas chez son propriétaire, laissé mourant.
Avant d’expirer, celui-ci lui donne la mission de re-trouver l’Horloge, au cœur d’un grand secret alchimique, au risque de laisser le chaos régner sur le monde.
Camille n’a pas d’autre choix que de sortir de sa re-traite pour affronter de nouveaux dangers et découvrir qui usurpe son identité, qui a volé l’Horloge et, surtout, qui a tué son vieil ami.

▼ ◄► ▼ ◄► ▼ ◄► ▼

Un grand merci à Camille X. Morgan, pour m’avoir proposé la suite de L’horloge de la XIIIe heure en avant première !

▼ ◄► ▼ ◄► ▼ ◄► ▼

Credit photo Camille X. Morgan

Quel plaisir de retrouver Camille après plusieurs années et cette attente allait clairement le coup ! Cette jeune fille monte-en-l’air haute en couleur, qui n’a pas froid aux yeux.

Entre Paris et Strasbourg notre jolie cambrioleuse va nous emmener enquêter sur cette Neste Funeste, un baron allemand sur les talons. Une femme très moderne pour les coutumes de l’époque, que c’est agréable de sentir une femme au fort caractère qui n’hésite pas à challenger les hommes sur le terrain délicat qu’est le banditisme.

J’ai beaucoup aimé ce changement de décor, la dernière fois on était à Paris lors de l’exposition universelle, pour ce deuxième tome j’ai découvert Strasbourg à la belle époque.

J’ai énormément aimé que Camille nous fasse un petit duel avec la personne qui se fait passer pour elle et j’espère un troisième tome que l’on puisse justement apprécier sa relation avec. C’était juste incroyable de voir Camille faire tourner en bourrique toute la clique de ce nouveau tome.

On sent que notre voleuse à quand même bien mûrit depuis cette année après son dernier « casse » du haut de la tour Eiffel. Elle réfléchit plus, elle analyse plus les situations plutôt que de foncer tête baisser. J’ai trouvé ça vraiment cool cette évolution entre le T1 et T2.

4 réflexions sur “[Chronique] La Neste Funeste de Camille X. Morgan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s