Bookhaul de septembre 2018 Part 1

Salut, Salut,

Ce mois-ci j’ai un peu trop fait la folle niveau bouquin, non pas que je ne me suis pas ruinée, mais disons que j’ai plus de place où les ranger ces livres …

Entre Achats, Service Presse, et boite à livres, le mois de septembre c’était vraiment n’importe quoi.

41459340_10217374500857717_4354709960374878208_n

A charge de revanche – Dispo ICI

Dans son petit bourg du Colorado, Amy Parkens reçoit, un jour, un colis anonyme contenant deux cent mille dollars.
Un vrai pactole ! Mais elle ne peut se résoudre à profiter de l’aubaine. Qui l’a si généreusement dotée et, surtout, pourquoi ? Lorsqu’elle retrouve enfin la trace de son donateur, c’est pour apprendre qu’il vient de mourir et qu’il a laissé un fabuleux magot à son fils Ryan. Ce séduisant jeune médecin ne peut cacher sa stupéfaction. Avec un train de vie plus que modeste, comment le vieil homme a-t-il pu amasser une telle fortune ? Autant de questions qui vont rapprocher les jeunes gens et les entraîner dans une obscure histoire de chantage, d’emprise malfaisante, assortie d’un secret dévastateur.
Le passé que l’on réveille demande parfois des comptes…

Kay Scarpetta, tome 10 : Cadavre X – Dispo ICI (Je ne sais pas si il est gênant de commande par le Tome 10 sans avoir lu les autres … Je ne savais pas que c’était une série …)

Depuis l’assassinat de son compagnon, Benton Wesley, la médecin légiste Kay Scarpetta traîne sa peine et ses angoisses. Chargée d’identifier un cadavre décomposé retrouvé dans un container en provenance d’Europe, elle ne dispose que d’une inscription Bon voyage le loup-garou et d’un tatouage bizarre relevé sur la peau du mort. D’étranges événements perturbent son enquête. Des vols mystérieux ont lieu dans l’institut médicolégal et un inconnu, qui connaît son mot de passe, usurpe son identité pour diffuser sur un forum de discussion d’Internet des informations tendancieuses. Qui cherche ainsi à déstabiliser Scarpetta et dans quel but ?

Amelia – Dispo ICI

New York. Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. Malgré un rythme professionnel soutenu, elle arrive tout de même à être à l’écoute de sa fi lle, une adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n’ont pas de secret l’une pour l’autre. C’est tout du moins ce que croit Kate, jusqu’à ce matin d’octobre où elle reçoit un appel de St Grace, l’école d’Amelia. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu’elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d’ambulances et de voitures de police. Elle comprend vite qu’elle ne reverra plus jamais sa fi lle. Amelia a sauté du toit de l’établissement. Le désespoir laisse peu à peu place à l’incompréhension : pourquoi une adolescente en apparence si épanouie déciderait-elle de mettre fi n à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d’accepter l’inacceptable jusqu’au jour où elle reçoit un SMS anonyme qui vient tout remettre en question : « Amelia n’a pas sauté. » Obsédée par cette révélation, Kate commence alors à s’immiscer dans la vie privée de sa fi lle et réalise bientôt qu’elle ne la connaissait pas aussi bien qu’elle le croyait. À travers les SMS, les mails d’Amelia, les réseaux sociaux, Kate va tenter de reconstruire la vie de sa fi lle afi n de comprendre qui elle était vraiment et ce qui l’a poussée à monter sur le toit ce jour-là. Elle va devoir affronter une réalité beaucoup plus sombre que tout ce qu’elle a pu imaginer.

Le passage Tome 1 – Dispo ICI

Années 2010. Dans le Tennessee, Amy, une enfant abandonnée de six ans est recueillie dans un couvent… Dans la jungle bolivienne, l’armée américaine recherche les membres d’une expédition atteints d’un mystérieux virus… Au Texas, deux agents du FBI persuadent un condamné à mort de contribuer à une expérience scientifique gouvernementale. Lui et les autres condamnés à la peine capitale participant au projet mutent et développent une force physique extraordinaire. Les deux agents du FBI sont alors chargés d’enlever une enfant, Amy. Peu après que le virus a été inoculé à cette dernière, les mutants attaquent le centre de recherches…

66° Nord Tome 2 – Dispo ICI

Islande, janvier 2009.
Des manifestations contre la crise financière éclatent à Reykjavik. Un groupe de protestataires font connaissance, s’échauffent, s’enivrent et finissent par tuer un banquier, accidentellement… Huit mois plus tard, un autre directeur de banque est assassiné. Et si des extrémistes avaient décidé d’éliminer les responsables de la crise ? Pour déjouer le complot, la police compte sur un homme : Magnûs Jonson, inspecteur américain d’origine islandaise.
Mais, à force de parcourir la lande à la recherche des coupables, Magnûs va voir ressurgir les terribles drames de son propre passé… Dans l’atmosphère envoûtante de l’Islande, un polar au coeur de l’actualité, qui mêle scandales financiers et secrets de famille, légendes nordiques et problèmes modernes, pour nous faire frissonner d’effroi.

Les charmes discrets de la vie conjugale – Dispo ICI

Le destin d’une femme à travers les mutations de son temps, les mystères de l’union conjugale, l’électrique confrontation entre aspirations progressistes et valeurs conservatrices… Et l’exceptionnel talent de Douglas Kennedy. Pour ses intellectuels de parents, Hannah Buchan est une vraie déception. A vingt ans, au lieu de grimper sur les barricades et de se fondre dans l’ébullition sociale des années soixante-dix, elle n’a d’autre ambition que d’épouser son petit ami médecin et de fonder une famille. Installée dans une petite ville du Maine, Hannah goûte aux charmes très, très discrets de la vie conjugale. C’est alors que le hasard lui offre l’occasion de sortir du morne train-train de son quotidien : malgré elle, Hannah va se rendre complice d’un grave délit. Trente ans plus tard survient le 11 septembre, et avec lui le temps du doute, de la remise en question, de la suspicion. Le passé de Hannah va resurgir inopinément. Et du jour au lendemain son petit monde soigneusement protégé va s’écrouler…

Pachacuti – (Déjà lu ma chronique ICI)

Il y a longtemps que notre monde n’avait connu période plus troublée, où les armes prolifèrent dans tous les pays, et où deux chefs d’état trop gâtés se disputent la taille de leurs boutons nucléaires. Qui appuiera dessus le premier ? Peu importe, ce qui devait arriver arrivera, et la prophétie des Incas, Pachacuti, concernant la fin, sous forme d’un gigantesque chaos, d’un quatrième monde, avant l’avènement d’un cinquième, plus pacifique et plus faste, se réalisera-t-elle ? Elle corroborerait en tout cas les légendes, chrétienne d’Armageddon et nordique de Ragnarök, à propos d’une sorte d’Apocalypse. Que peut y faire maintenant Luc, ingénieur atomiste repenti, qui vient de quitter Edith, sa compagne hôtesse de l’air, et qui est réfugié dans un abri antiatomique pendant que celle-ci s’est envolée pour un pays lointain ? La seule chose qui comptera pour lui dorénavant, sera de la retrouver. Mais, sur une planète en grande partie détruite par une guerre nucléaire, y réussira-t-il ? Subsistera-t-il sur cette terre un endroit préservé de la folie des hommes, une sorte de paradis terrestre inviolé par la « civilisation » ?

Et voilà la première partie du bookhaul est maintenant finie, en avez-vous lu certains ?

Publicités

2 réflexions sur “Bookhaul de septembre 2018 Part 1

  1. Miam miam, quelques titres bien alléchants là-dedans ! Je ne les connais pas encore, mais pourquoi pas les acheter bientôt ? 😉 66° Nord et Le passage m’intriguent en particulier !
    Merci pour le partage ^^
    Et oui, tiens, comment ranger ses bouquins quand on a PLUS DE PLACE ?! 😭

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s