Interview de Daryl Delight

Hello la compagnie des lecteurs,

Aujourd’hui installez-vous bien confortablement ^^

C’est l’interview de Daryl Delight, et si là vous vous dites que vous ne connaissez pas l’auteur et que le titre de son livre ne vous dis rien qui vaille, et bien restez quand même !!! Tout d’abord parce que vous allez rire, et ensuite car on va pas uniquement parler de ce premier roman … shhh j’en dis pas plus.

– Qui se cache derriere Daryl Delight ? D’ou vient ce pseudo ?

L’homme qui se cache derrière le pseudo est un homme fort, beau, brillant, talentueux. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est mon miroir ! Je plaisante bien entendu. Je suis un homme de trente ans, tout ce qui a de plus normal (sauf pour la bogossitude, ça c’est vrai).

C’était très compliqué de trouver un pseudonyme. J’en avais un que j’affectionnais particulièrement depuis un bon bout de temps. Et puis est venu le temps du test final. Ce test consiste tout simplement à taper son pseudonyme sur Google. Ce fameux pseudo que j’adorais m’a conduit à un homme du même nom qui… attendez la suite… est un acteur de films pornos gay !

Oui, j’ai décidé de changer ! J’avais ensuite opté pour un pseudo qui s’est révélé être un tueur de masse aux états unis. J’ai fini par enfin trouver ce pseudo Daryl Delight. Pas d’acteur porno gay pour celui la.

– Pouvez vous nous parler de Slave and mistress, votre premier roman ?

Slave And Mistress est un roman classé érotique, mais il est selon moi beaucoup plus que cela. J’en avais un peu marre des romances où l’héroïne est trop naïve et le beau gosse bad boy stéréotypé. Certains auteurs rabaissent vraiment la femme dans leurs écrits. Je voulais remettre les choses à leur place.

Il y a effectivement beaucoup de sexe dans Slave And Mistress, mais c’est surtout le réveil d’une femme qui veut reprendre le contrôle de sa vie privée et professionnelle.

Ajoutez à tout cela un peu d’humour, un business illégal et un univers de femmes dominatrices un peu déjanté. Et vous obtenez Slave And Mistress.

– Quel à été le déclic pour se lancer dans l’écriture ?

Le déclic pour publier un roman devrais-je plutôt rectifier. J’écris depuis mon plus jeune âge avec des rêves plein la tête. J’écris de tout, des genres différent du Thriller, en passant par la romance ou l’horreur, jusqu’à l’érotisme.

Et puis un jour, j’ai réalisé que j’allais avoir 30 ans. En plus de me dire que je passais un cap important dans ma vie, je me suis rendu compte que mes rêves restaient en suspens. Alors je me suis posé cette question : « Qu’est ce que tu attends pour finir un roman et le publier ? »

J’ai donc décidé de me lancer dans l’écriture. Je venais justement de commencer une nouvelle et je me suis promis de l’approfondir, la finir et la publier.

– Quand trouvez vous le temps d’écrire ?

Je tente d’écrire 500 mots par jour. Le soir très souvent. Parfois je peine à les écrire et parfois je les dépasse largement.Il m’arrive d’avoir une phrase qui me saute à l’esprit ou même juste un mot à placer, alors si je ne suis pas devant l’ordinateur, je note sur mon téléphone pour le garder pour plus tard.

– Avez vous un petit rituel (Comme un mug de café, de la musique, …)

J’aime lire quelques lignes avant d’écrire. De préférence un auteur reconnu que je puisse me dire « A oui c’est vrai, je n’écris pas moins bien que lui. ». Histoire de me donner une confiance solide en ce que je fais. Il faut que ce soit un livre déjà lu, sinon je risque de tomber accro et de finir le livre au lieu de me mettre au travail.

Et bien sur la tasse de thé est indispensable.

– Ou trouvez-vous l’inspiration ?

L’inspiration vient de partout, de la vie en elle même. J’entends souvent autour de moi des histoires improbables, si on les plaçait dans un récit, le lecteur dirait « C’est totalement irréaliste ! ». La vie est parfois surprenante, il faut savoir l’observer et l’écouter, elle regorge d’histoires croustillantes et passionnantes.

Au delà de cela, je suis un grand fan du 7eme art. Inconsciemment j’écris mes livres comme j’écrirais un scénario. Le visuel est important pour moi, je dois visualiser mon récit pour l’écrire.

– Quels sont vos projets d’écriture à l’avenir ?

Je travaille actuellement sur une courte nouvelle horrifique qui se nommera « La légende de Spellman ». C’est en réalité un recueil de courtes nouvelles ayant en commun un fil conducteur.

Le pitch est trois jeunes garçons qui se racontent chacun leur tour, autour d’un feu de camp dans les bois, une histoire d’horreur sur la légende de Spellman. Sorcier pour l’un, tueur en série pour l’autre, esprit maléfique pour le dernier. Mais attention celui qui racontera la moins bonne histoire aura un gage !

J’avoue que j’aime écrire dans différents genres. Je passe d’un livre érotique à une nouvelle fantastique horreur. J’espère que les lecteurs ne seront pas perturbés !

– Un dernier mot pour vos lecteurs ?

Pour ceux qui me lisent déjà, un très grand merci, et j’espère que vous passez de bons moments en la compagnie de mon imaginaire.

Pour ceux qui seront tenté de me découvrir, et bien allez-y c’est que du bonheur.

 

Et vous pouvez retrouvez l’auteur :

Twitter : @Daryl_Delight

Vous pouvez obtenir votre exemplaire en cliquant sur la photo ci-dessous :

 

Publicités

2 réflexions sur “Interview de Daryl Delight

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s