Interview de Stéphanie Pluquin

Bonjour, Bonjour,

Aujourd’hui découverte d’une artiste multitâche, spécialisé dans les livres pour petits bouts ^^

Stéphanie m’a contacté via twitter, pour découvrir un petit peu son travail, son univers et puis une chose en entraînant une autre, une collaboration pour interview afin de vous présenter Doudou-Éditions et donc son travail était donc la suite logique !

Je vous laisse donc découvrir notre entretien !!

portrait

Qui se cache derrière Doudou Edition, pouvez-vous présenter ?

« Une artiste dans l’âme avant tout, une férue de littérature, de culture et d’art sous toutes ses formes. Je suis de nature curieuse, j’aime apprendre, découvrir, m’instruire et partager !

Je suis donc une artiste touche à tout qui a décidé d’allier sa passion pour l’écriture et le dessin dans un corps de métier complexe mais complet.

Je suis Pluquin Stéphanie, la petite quarantaine, illustratrice, peintre, écrivaine et auteure, j’ai décidé de rassembler mes passions principales pour créer mon entreprise dans le vaste monde qu’est l’édition en choisissant de m’autoéditer.  ! On me définit souvent comme une artiste multiple, je continue donc dans ma lignée et reste fidèle à ma réputation. »

Écrire et illustrer pour les enfants, qu’est-ce que cela représente pour vous ?

« L’univers des enfants est fantastique. Leur imagination débordante, sans limites ni barrières me fascine et j’avoue que je m’y plais bien car j’ai gardé une très large part de cet esprit !

J’aime à travers mes livres raconter des petites histoires de vie qui peuvent paraître ordinaires au départ mais qui amène mes jeunes lecteurs dans une réflexion profonde, une recherche d’identité et aussi une prise de conscience du monde qui les entoure, du rapport qu’ils entretiennent avec les autres.

Mes écrits restent simples et adaptés aux enfants, des livres accessibles à partir de 5 ans, ainsi ils apprennent à lire avec mes livres. Mes illustrations sont faites pour être douces, c’est pourquoi j’utilise l’aquarelle comme technique de peinture. Des couleurs pastelles, des traits francs qui se fondent dans le paysage coloré et toujours des personnages à caractère humoristique. Tantôt réels, tantôt fantasques, ils apportent toute la dimension voulue à mes ouvrages.

C’est un plaisir et un honneur pour moi d’emmener les bambins au cœur de mon imagination et ainsi développer la leur. Leur donner envie de lire, d’écrire, de dessiner… C’est pour cela que je fais ce métier qui est passionnant. Rien n’est plus beau pour moi que d’entendre dire un enfant : «  J’ai aimé votre livre… J’ai décalqué un dessin pour le mettre dans ma chambre ! »

Dans ce cas-là, je sais que ma mission est remplie et je suis ravie de ce retour positif et gratifiant qui me donne envie de continuer, de créer encore et encore ! »

 Quel a été le déclic ?

« Aussi loin que je me souvienne, le rêve d’être écrivain a toujours été présent, d’ailleurs adolescente j’écrivais beaucoup de petites histoires. Ecrire a toujours été pour moi une façon de m’exprimer, de donner mon point de vue mais aussi une échappatoire à la vie réelle qui n’est pas toujours drôle.

J’y pensais de plus en plus en étant adulte sans jamais trouver LE bon sujet pour démarrer. Et puis en 2015, j’ai adopté mon chien Loustik et j’ai commencé à écrire son quotidien. Je lui ai consacré un blog.

Je m’amusais beaucoup, les internautes me suivaient et me laissaient bons nombres de commentaires. Le véritable déclic a eu lieu avec ce blog canin. J’ai donc commencé à illustrer mes écrits sur sa petite vie et puis d’autres idées de livres sont venues peu à peu se greffer à mes envies.

En 2016, j’ai donc commencé à écrire d’autres livres, à dessiner des idées de personnages futurs… »

Depuis quand avez-vous ces trois casquettes d’éditrice, écrivaine et illustratrice ?

« Après mûre réflexion et de multiples recherches sur le métier d’éditrice, j’ai franchi le pas en Février 2017 en créant mon entreprise d’autoédition.

Cela ne fait donc que quelques mois que je jongle avec les 3 casquettes de corps de métier.

Ce n’est pas évident tous les jours, mais je pense trouver au fur et à mesure mon rythme de croisière. Le plus compliqué est le métier d’éditeur, en effet, faire connaître sa toute petite et nouvelle maison d’édition n’est pas facile face aux géants qui règnent sur le monde littéraire mais je ne suis pas du genre à baisser les bras. A force de travail et de persévérance, le travail accomplit sera reconnu et j’aurais moi aussi ma place, et je n’en veux pas une grande, non une toute petite me suffira amplement, dans le monde de la littérature enfantine qui est fabuleux ! »

Quand trouvez-vous le temps de faire chacune de ces tâches ?

« Cela demande beaucoup d’organisation. Il faut faire en sorte chaque jour de consacrer du temps à chaque activité en temps égal ou presque.

  • Ainsi le matin, je travaille sur mon métier d’éditrice qui passe essentiellement par la communication : démarcher les structures dédiées aux enfants comme les écoles, les crèches, les associations mais aussi les réseaux professionnels et sociaux, les blogs et sites littéraires…
  • Le début d’après-midi, jusqu’à l’heure du goûter si je puis dire, je travaille sur mes illustrations : soit je dessine les nouvelles, soit je peints celles réalisées la veille pour les intégrer à mes écrits.
  • Ensuite je m’octroie une pause, celle d’aller promener mon chien, cela me permet de me mettre en condition pour mon activité en rentrant qui sera celle d’écrire. Marcher m’aide beaucoup, je réfléchis tranquillement à la suite de mes écrits. Je travaille toujours sur 2 livres différents au moins, cela me permet de ne pas avoir l’angoisse de la page blanche du nouveau chapitre bien connue des écrivains. Travailler sur plusieurs livres est essentiel pour que je reste créative quotidiennement, quand des idées sont encore confuses pour une histoire, elles sont claires pour l’autre. Ainsi je peux suivre mon rythme de croisière d’écrire minimum 2 heures par jour.
  • Le soir venu, cela dépend, soit devant un bon film je prends mes crayons et je dessine, soit je prends mon portable et j’écris à nouveau. »

Avez-vous un petit rituel pour écrire et par la suite illustrer vos livres ?

« Je commence toujours par trouver mes personnages en illustration avant même d’écrire une ligne.  Tout ce que j’ai au départ c’est une idée du sujet que je vais aborder.

J’aime travailler mes écrits d’abord manuellement, sur un cahier ou un bloc, y poser mes idées principales que je développerais ensuite sur ordinateur.

Sur ces blocs se confondent donc quelques phrases et des illustrations griffonnées qui seront ensuite mises au propre sur un bloc de dessin adéquat.

J’ai toujours à portée de main : un grand shaker avec une paille, je bois toujours beaucoup d’eau, mais encore plus quand je crée… allez donc savoir pourquoi, en tout cas ma santé m’en remercie.

Ensuite toujours donc du papier, des crayons, des post-it pour les idées qui fusent pour d’autres livres, des petites choses à ne pas oublier de développer ou d’expliquer… Toujours de la musique douce, des morceaux avec beaucoup de piano : ambiance, jazz, classique… Le piano m’aide à rester concentrée et me détend particulièrement. Un peu de grignotage parfois : des légumes crus coupés en petits dés, parfois quelques sucreries je l’avoue bien volontiers, le chocolat est l’ami des écrivains en tout cas il est le mien ! »

Où trouvez-vous votre inspiration ?

« L’inspiration vient naturellement en observant les enfants partout où je vais. Que ce soit chez des amis, dehors en les regardant jouer et déambuler, en les écoutant raconter leurs petites vies à la maison, à l’école ou pendant leurs activités sportives ou artistiques.

Ils sont une source d’informations inépuisables, ce qui me facilite grandement la tâche ! Ils aiment parler de leur monde, de leur petite bulle imaginaire…

Je m’intéresse aussi beaucoup à l’actualité qui sont autant de sujets à leur expliquer : les familles recomposées, monoparentales, mixtes … les différents métiers, les nombreuses activités artistiques, sportives et culturelles mais aussi l’actualité plus large : la vie au sein d’une communauté, trouver sa place dans la vie… l’actualité plus grave : le handicap, le harcèlement, les attentats, la politique… Autant de sujets qu’il faut aborder pour amener le dialogue. Ainsi, quand ils sont confrontés à telle ou telle situation, ils ont déjà des éléments de réponses et si ils sont confrontés à des situations compliquées, ils sauront plus facilement en parler et les dénoncer… »

 Vous avez plusieurs livres à votre actif, pouvez-vous nous en parler brièvement ?

« Tout d’abord, il y a Loula, la luciole qui ne brille pas ! Un livre entièrement illustré qui traite de plusieurs sujets mais principalement du handicap et du harcèlement scolaire. Ces sujets me tenaient à cœur. Je trouve tellement triste que certains enfants soient pris à partie par leurs camarades pour des raisons aussi injustes que ce sont la différence raciale ou physique qu’il me fallait en parler avec délicatesse pour faire prendre conscience aux enfants du mal que provoque de tels agissements et aussi pour que si ils en sont les témoins, les victimes ou les acteurs, qu’ils puissent les dénoncer, en parler et surtout prendre conscience de leurs agissements et ce que tout ce qui résulte de leurs actions pour les autres !

Ensuite il y a les Aventures de Loustik, comme précédemment cité dans cette interview, Loustik est mon chien, j’ai voulu à travers ces ouvrages lui laisser la parole si je puis dire cela ainsi. J’ai fait en sorte d’écrire ses différents tomes comme si je lui avais laissé ma plume d’écrivain ce qui donne un aspect tout à fait humoristique et une réalité au récit de ses aventures, ses rencontres mais aussi ses peurs, ses angoisses, ses petites manies… Beaucoup d’enfants ayant un ou plusieurs animaux de compagnie, ils verront ainsi un autre aspect de la vie de leurs amis à quatre pattes !

Je travaille sur mon prochain livre qui sera publié très prochainement : le parapluie qui chante, qui sera tout en poésie. Une sorte de comptine pour enfants tout en vers qu’ils pourront chanter à souhait et découvrir de belles illustrations parlant de l’amitié !

Si ces livres devaient faire passer un seul message, quel serait-il ?

« Mon message premier est celui de l’évolution de l’enfant au sein de sa communauté. De son impact dans la vie de tous les jours pour tous ceux qui l’entourent et vivent à ses côtés.

Grandir bien, c’est être conscient du monde, de l’impact de nos actes sur les autres et leurs vies, c’est aussi faire preuve de compassion pour ne pas rendre malheureux volontairement les autres ou changer d’attitude lorsqu’on prend conscience de la souffrance que l’on provoque aux autres.

Je suis persuadée que le monde serait plus beau pour tous si, dès le plus jeune âge, notre conscience collective et individuelle allait dans ce sens. Ainsi en apportant le dialogue très tôt, nous pouvons changer les choses afin d’offrir un meilleur avenir aux enfants qui seront les adultes qui feront le monde de demain ! »

Quels sont vos projets d’écriture à l’avenir ?

« Mon prochain livre : « Le parapluie qui chante » verra le jour pour la rentrée scolaire je pense. Un livre entièrement illustré, tout en poésie pour apporter de la légèreté à la rentrée scolaire qui est toujours une épreuve importante pour tous les enfants car ils changent de classe, de maîtresse, parfois même d’école.

Je travaille également sur un roman Fantasy pour préadolescents : « Pitou et ses graines magiques ». Un jeune extra-terrestre aura pour mission de venir visiter la terre pour prévenir des éventuels dangers que ses habitants représentent pour leur planète pacifique. Il aura aussi la lourde mais merveilleuse mission de faire un recensement des êtres vivants peuplant cette planète : animaux, plantes et humains. De jolies rencontres en perspective. Pitou aura un sac de graines magiques issues de la plante qu’il a emmené sur sa nouvelle planète et  qui ont la possibilité de réaliser un vœu pour changer la vie de celles à qui elles sont offertes ! Des aventures rocambolesques et fantastiques attendent les futurs lecteurs !

Egalement, un livre qui me tient à cœur sur les familles recomposées, monoparentales et unisexe.  « Le Secret de Charline » Il n’est qu’un projet esquissé pour le moment mais il est en bonne voie de développement… »

Un dernier mot pour vos lecteurs ?

« Tout d’abord merci à tous les adultes qui suivent mon site internet ainsi que ceux qui me rejoignent sur les réseaux sociaux. Merci aux parents qui m’envoient les commentaires de leurs enfants suite à la lecture de mes ouvrages.

C’est un plaisir pour moi aussi de réaliser des dédicaces personnalisées pour les livres papiers qu’ils offrent aux petits. Un vrai petit plus qui plaît autant aux grands qu’aux enfants !

Enfin, j’invite à tous ceux qui veulent découvrir mon univers à se rendre sur mon site internet :

https://doudouedition.Fr à s’inscrire à la newsletter et de recevoir en Cadeau Loula, la luciole qui ne brille pas ! (version non commercialisée mais complète !)

Pour finir, un grand merci à toi pour cette interview qui fût un bel exercice et le début d’une amitié littéraire ! »

14523210_363384847326680_1970097239074272242_n

Et pour plus d’informations :

Page Facebook : https://facebook.com/doudoueditions
Twitter : https://twitter.com/doudou_editions
Google+ : Doudou Editions

Le site officiel https://doudouedition.Fr qui offre également :

  • Un système d’affiliation
  • Un blog
  • Des interviews
  • Critiques littéraires
  • Des chapitres à lire gratuitement pour découvrir les livres publiés : « boutique >> cadeaux Extraits Livres » …

Egalement présente sur Siimple.fr, Pinterest, Wattpad, Scribay, Linkedin… : cherchez DoudouEditions.

Publicités

2 réflexions sur “Interview de Stéphanie Pluquin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s