[Chronique] La maison bleu horizon de Jean-Marc Dhainaut

Nombre de tomes : /
Genre : Fantastique, Paranormal
Edition : Taurnada
Date de sortie : 29 juin 2017
Edition : ebook
Pages :  218 pages
Ma Note : ★★★★★
Où le trouver : Cliquer sur la photo du livre ci dessus

Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d’Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l’enquête bouleversante qui l’attend et les cauchemars qui vont le projeter au cœur des tranchées de 1915. Bloqué par une tempête de neige, sous le regard perçant d’un étrange corbeau, Alan réussira-t-il à libérer cette maison de ce qui la tourmente ?

◄►◄►◄►

Je tenais à remercier la maison d’édition Taurnada qui m’a proposé de lire le roman de Jean-Marc Dhainaut. C’est un genre que j’aime beaucoup et pourtant je n’en lis que très peu… (Logique ou es-tu ?) Je suis donc plus que ravie d’avoir découvert le fantôme de la maison bleu horizon !!

◄►◄►◄►

Tout d’abord, j’ai réalisé, que j’adore découvrir dans un livre, le pourquoi du comment le livre à ce titre… Je ne sais pas si vous me comprenez, mais parfois le titre d’un livre est assez mystérieux (comme donc le cas présent) et vous découvrez au fil des pages pourquoi on lui a donné le titre qu’il porte. Et puis j’adore cet instant où je me dis « Mais ouiiii bien sûr !! »

Passons aux choses sérieuses !

Habituellement je ne suis pas du tout sensible aux histoires qui se rapportent à la guerre (on peut même dire que je fuis les livres ou films qui en parlent). J’avoue que le petit bémol pour moi (et seulement pour moi du coup) c’est les dernières pages où je croyais entendre les violons pour qu’on verse une larme (voilà pourquoi je n’aime pas le sujet). Quoi qu’il en soit, on constate que l’auteur maîtrise le sujet et que des recherches ont été faites, car les descriptions sont saisissantes de réalisme.

Vous pourrez d’ailleurs lire sur le site de l’auteur qu’il adore l’histoire (et ça se sent dans le récit) et qu’il a recherché l’histoire de ses ancêtres et fait des découvertes qui ont aidé pour écrire son roman (Article ICI)

L’enquête est donc menée par Alan Lambin qui nous répète inlassablement « il n’y a jamais de fantômes sans raison » et il y a bien raison ! Je n’ai pas encore écrite de chronique sur des livres qui traitent de paranormal, mais sachez que j’adore ça, pourtant !! Et les « fantômes » de La maison bleu horizon, ils vont vous faire dresser les cheveux sur la tête.

L’auteur à travers les paroles d’Alan, avance des théories tout à fait réfléchies et plausibles sur la hantise d’une maison.
Et dans le cas où vous n’y croyez pas ça vous donne terriblement envie d’y croire.
Voici un extrait de La maison bleu horizon que j’ai trouvé fort intéressant, qui parle de la vie après la mort  :

Ce qu’a dit un jour Paul, lors d’une conférence, a été un élément déclencheur dans mes convictions. Il a dit : selon la physique, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Cette notion élémentaire scientifique m’a fait l’effet d’une bombe. Si selon la physique, aucune énergie ne peut disparaître, mais se transforme, alors que devenons-nous après la mort ? Le corps humain est en effet constitué d’énergie, chimique et électrique, alors que devient cette énergie lorsqu’un être vivant décède ? Puisqu’elle ne peut pas disparaître, en quoi se transforme-t-elle ? Vous me suivez ? C’est là que tout a commencé pour moi.

L’ambiance « maison de maître » avec tempête de neige à l’extérieur est vraiment propice au sujet. Je pense que si vous ne savez pas quoi lire à Halloween ou cet hiver, ce roman est fait pour vous ! Surtout que la fin est vraiment un coup de poing, on ne s’y attend pas du tout, j’ai été choquée !!

Pour en savoir plus sur le roman, découvrez l’interview de l’auteur pour la radio RBM 99.6 :

Les citations de la maison bleu horizon

☁ Mon métier consiste justement à en savoir plus à leur sujet. Ce qui est certain, c’est que s’il y a des fantômes, il y a toujours une bonne raison à leur présence.

☁ Mais il ne fallait plus se mentir : cela faisait quelques jours qu’ils avaient l’impression de ne pas être que quatre dans la maison.

☁ Elle craignait de paraître idiote si plus rien ne se passait alors que le chasseur de fantôme serait présent. Un peu comme la manière dont se comporte une voiture qui fait un bruit curieux tous les jours, sauf la fois où nous l’amenons chez le garagiste pour qu’il l’analyse.

☁ Croire au hasard, c’est croire que Stonehenge est le fruit de quelques hommes qui ne savaient  pas quoi faire de quelques grosses pierres, et qui les ont posées là, comme ça, pour s’en débarrasser.

Pour les liens officiels c’est par là :

Le site officiel : http://www.jmdhainaut.com
La page officielle : https://www.facebook.com/JeanMarcDhainautAuteur/
Le compte twitter : https://twitter.com/Jm_Dhainaut

 

Publicités

2 réflexions sur “[Chronique] La maison bleu horizon de Jean-Marc Dhainaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s