Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler

Bonjour vous,

Je vous propose aujourd’hui la présentation d’un livre auquel vous avez difficilement pu passer à côté, tellement il a été médiatisé de partout !

Durant l’élection de Mr Hollande, vous vous êtes toujours demandé, mais est donc cette femme qui n’est ni mariée au président, et qui n’a pas non plus une carrière de mannequin/chanteuse ?

lve8

Vous aviez sûrement lu à l’époque, les « articles » de la presse à scandales sur cette fameuse Valérie, vous avez sans doute entendu parler de l’affaire du Tweet qui a secoué tout le pays, à cause de ces 139 caractères …

Mais vous n’avez jamais compris qui elle était, pourquoi tout le monde s’en prenait à elle, pourquoi on parlait autant d’elle … Bref késako ?

Et bien voila l’occasion d’en savoir plus sur elle !!


Présentation de l’éditeur :

Un jour, un amour violent a incendié ma vie. Il avait quatre enfants. J’en avais trois. Nous avons décidé de vivre ensemble. Mais la politique est une passion dévorante. Parti de très loin, François Hollande a été élu président de la République. J’ai été aspirée dans son sillage.
Le pouvoir est une épreuve pour celui qui l’exerce, mais aussi pour les siens. À l’Élysée, je me sentais souvent illégitime. La petite fille de la ZUP en première dame : il y avait quelque chose qui clochait.
J’ai appris l’infidélité du Président par la presse, comme chacun.
Les photos ont fait le tour du monde alors que j’étais à l’hôpital, sous tranquillisants. Et l’homme que j’aimais a rompu avec moi par un communiqué de dix-huit mots qu’il a dicté lui-même à l’AFP, comme s’il traitait une affaire d’État.
Tout ce que j’écris dans ce livre est vrai. Journaliste, je me sentais parfois à l’Élysée comme en reportage. Et j’ai trop souffert du mensonge pour en commettre à mon tour.

Alors pourquoi ce livre à un intérêt ? Pourquoi j’ai choisis de vous le présenté ?

Parce c’est un livre d’une « insider » au sein de la maison blanche l’Elysée.

On apprends comment tout à démarré, on entre-aperçoit les différentes facettes de notre cher François Hollande (Les bonnes, comme les mauvaises)

On sait enfin ce qu’il c’est passé pendant cette période ou tous les médias en parlais dans leurs pages, on se doutait qu’ils comblaient les blancs avec de la fiction tout droit sortit de l’imagination de certains journalistes.

10988486_1603934839828760_3299804219707676849_n

J’ai lu ce livre sur ma Kobo Touch (Je vous avait parlé de ma liseuse ICI

 

Quelques anecdotes sur le livre et sa sortie ( by MacSmart » href= »# »>Crédit de ces Fun facts Wikipedia)

  • Valérie Trierweiler aurait privilégié la confidentialité en choisissant une petite maison d’édition d’indépendance éditoriale
  • Valérie Trierweiler aurait écrit le livre chez elle, dans le plus grand secret, durant six mois, sur un ordinateur non connecté à Internet.
    Pendant ce temps, selon Le Monde, François Hollande lui envoyait des fleurs, multipliait les invitations à dîner et envahissait son  by MacSmart » href= »# »>téléphone de sms.
  • 4 Personnes seulement (Dont Valérie Trierweiler) sont dans la confidence jusqu’à la phase de mise en page.
    Ils s’échangeaient les épreuves uniquement par by MacSmart » href= »# »>CLÉS USB et communiquaient par codes au téléphone, Valérie Trierweiler étant affublée du pseudonyme John Milton.
    L’éditeur a mis en page le manuscrit à l’aide d’une équipe réduite, sans en informer les salariés de l’entreprise.
  • A la dernière page, l’auteur a daté la fin de l’écriture « Paris, le 31 juillet 2014 »
    le livre a été imprimé en Allemagne et rapatrié par camions seulement la veille de la mise en rayon.
  • Olivier Royant, directeur de la rédaction de l’hebdomadaire Paris Match parle ainsi de mesures particulières de sécurité dignes d’un « roman d’espionnage »
  • Lors d’une interview accordée à BBC One et diffusée le 23 novembre 2014, Valérie Trierweiler a expliqué pourquoi elle avait décidé d’écrire cet ouvrage en indiquant que « ce n’est pas une vengeance, ce n’est pas une revanche. Ce n’est pas pour le détruire, c’est pour me reconstruire moi »

Cet article à été publié en premier sur https://mellecupoftea.wordpress.com 

Publicités

4 réflexions sur “Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler

  1. Je n’ai pas lu ce livre car je ne veux rien savoir de la vie du Président. Après, je comprends la démarche de Valérie Trierweiler pour se reconstruire. Elle a fait ce livre pour elle et non pour démolir l’image du président, bien que le résultat en soit apparemment très proche.

    Aimé par 1 personne

    1. Pour moi l’image du président à été démoli le jour ou on l’a vu un casque sur la tête à cheval sur un scooter.
      Le livre c’est le coup de marteau qui enfonce le clou à mon sens 😛

      J'aime

  2. Ha je sais pas, je crois que j’ai pas envie de lire ce livre, le coté « je déballe ma vie et tant pis si ca cause du tort », ca me dérange un peu.
    Mettons qu’une de mes ex fasse la meme chose (ce qui n’arrivera jamais vu que je ne suis pas une personnalité publique haha), franchement, j’apprécierai pas. Que j’ai ou non quelque chose a me reprocher, ce n’est pas la question, je trouve que balancer ca en pature a quelque chose d’indécent.
    Ecrire pour se reconstruire, oui, mais garder ca pour soi, son blog anonyme ou son psy, c’est bien aussi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s